Le Flux Instinctif Libre, une nouvelle manière de vivre ses règles

flux instinctif libre, sous-vêtements

Directement venu des Etats-Unis, le Free Flow Instinct ou Flux Instinctif Libre séduit de plus en plus de femmes. Mais au fait, qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi un tel engouement autour de cette pratique ?

Tout est dans la retenue…

Le Flux Instinctif Libre, FIL pour les adeptes, est une technique qui consiste à retenir le sang menstruel et à l’évacuer uniquement au moment d’aller aux toilettes. Les protections hygiéniques, comme les serviettes et les tampons deviennent alors inutiles. 

Cette retenue des menstruations est rendue possible grâce à la contraction du périnée. Aussi appelé plancher pelvien, cet ensemble de muscles et de tissus assure le maintien des organes tels que le rectum ou la vessie. Ainsi, la contraction des muscles du périnée va permettre au vagin de contenir le sang dans de petites cavités de part et d’autres du col de l’utérus. 

Même si cette pratique repose sur la capacité naturelle et instinctive de notre corps à éliminer le sang menstruel, elle demande un temps d’adaptation et une grande concentration. Il faut être à l’écoute de son corps, reconnaître les signes précurseurs de l’arrivée de ses menstrues et avoir un périnée tonique. Quatre ou cinq cycles sont très souvent nécessaire à l’apprentissage du Flux Instinctif Libre. 

Pourquoi s’embêter avec le FIL ?

Si l’apprentissage du Flux Instinctif Libre est si compliqué, pourquoi tant de femmes s’y mettent ? 

Et bien parce que cette pratique permet de vivre ses règles autrement ! En contrôlant soi-même son flux, on se réapproprie son corps. C’est une façon se sentir toute puissante une fois par mois et d’avoir moins l’impression de subir les désagréments des menstruations. 

C’est également un plus économiquement et écologiquement parlant. Quand on sait qu’une femme dépense en moyenne 7,50€ par cycle et qu’elle utilise au cours de sa vie entre 10 000 et 15 000 produits menstruels, le calcul est vite fait ! 

Ne plus utiliser de serviettes et de tampons hygiéniques permet non seulement de réduire son empreinte écologique mais également d’éviter irritations et syndrome du choc toxique. 

Comment s’y mettre ?

Le meilleur conseil pour commencer l’apprentissage du Flux Instinctif Libre, c’est de rester chez soi. En effet, vous aurez sans doute besoin d’aller aux toilettes toutes les 10 minutes et les fuites intempestives risquent d’être nombreuses dans un premier temps. Mieux vaut également avoir l’esprit libre de toute occupation pour pouvoir se concentrer sur les contractions de son périnée. Puis, au fur et à mesure, vous pourrez aller vous balader ou aller travailler sans même y penser. 

Bon à savoir : s’il n’existe pas de contres-indications au FIL, il est important de noter que les femmes avec un flux menstruel abondant auront sans doute plus de difficulté à n’utiliser que cette technique.

Photo ©Polina Tankilevitch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi