Mycoses vaginales à répétition : les causes et les remèdes

mycose vaginale causes et remèdes

Démangeaisons, brûlures ou pertes blanches épaisses…des symptômes qui mettent la puce à l’oreille. La mycose vaginale est une infection courante et désagréable. Surtout quand elle est répétitive. Mais quelles en sont les causes et comment en venir à bout ?

Un déséquilibre de la flore

La mycose vaginale est une infection vaginale très courante. En effet, 75% des femmes en ont eu une au cours de leur vie. Si elle est fortement répandue, c’est parce qu’elle est provoquée par le chamboulement d’un équilibre fragile : celui de la flore vaginale. Cette dernière tapisse le revêtement interne du vagin et le protège des agressions extérieures. Les bonnes bactéries, telles que les lactobacilles, créent une barrière contre les agents pathogènes responsables des infections. Elles vivent en harmonie avec des champignons, les candidas albicans, naturellement présents dans la muqueuse vaginale.

Cependant, des causes internes ou externes peuvent à tout moment perturber l’harmonie du microbiote vaginal. Ce déséquilibre se traduit par la prolifération des champignons qui vont alors contaminer la muqueuse vaginale mais aussi parfois la vulve.

Trop chaud, trop humide, trop propre

Les causes d’un déséquilibre de la flore vaginale sont très nombreuses et variées. Elles peuvent être issues de notre quotidien comme d’événements particuliers.

Une hygiène trop excessive en est sans doute la première cause. En effet, le vagin a une fonction auto-nettoyante très efficace qui lui permet de préserver son équilibre et sa propreté. Laver son intimité plus d’une fois par jour est contre-productif. Surtout si on utilise un savon trop agressif pour le pH vaginal. Prenez garde également aux lessives industrielles aux compositions douteuses. Généralement celles-ci contiennent du détergent et favorisent le développement des candidas albicans.

Des vêtements trop serrés sont la deuxième cause d’un déséquilibre de la flore vaginale. Effectivement, ils créent un environnement chaud et humide propice à la prolifération des champignons. Les jeans serrés et les sous-vêtements en matière synthétique empêchent une bonne respiration de la peau et de la muqueuse vaginale. Si on ajoute à cela des protections hygièniques parfumées, notre intimité devient le terrain de jeu des candidas albicans.

Enfin la prise de certains médicaments est la troisième cause des mycoses vaginales. Malheureusement, certains de leurs effets vont favoriser un déséquilibre de la flore. C’est le cas par exemple des antibiotiques. En effet, ils détruisent les bactéries, mauvaises ou bonnes, de l’organisme. Les lactobacilles disparaissent donc au profit des candidas albicans. Mais c’est également le cas des contraceptifs, telle que la pilule, qui induisent des modifications hormonales propices aux mycoses.

Prévention et guérison

La mycose vaginale est une infection bénigne mais néanmoins très pénible. N’hésitez pas à consulter un médecin ou votre gynécologue qui vous prescrira une crème et des ovules vaginaux antifongiques. Efficaces, ils traiteront rapidement la mycose. Cependant, leur utilisation prolongée sensibilise beaucoup la muqueuse vaginale. C’est pourquoi, vous pouvez vous tourner vers des remèdes plus naturels. En effet, il est possible d’améliorer l’équilibre de la flore via l’alimentation. Privilégiez des légumes antifongiques tels que le brocoli, les aubergines et les courgettes. Les yaourts, riches en lactobacilles, favoriseront également un retour à la normale.

De plus, la prévention est utile en cas de mycoses récidivantes. Beaucoup d’éléments déclencheurs peuvent être identifiés et éliminés du quotidien. C’est le cas, par exemple, des sous-vêtements en matière synthétique et des lessives trop agressives. Les cures de probiotiques sont également très efficaces. Ingérés sous forme de gélule, ces micro-organismes renforcent l’équilibre de la flore vaginale. Enfin, n’oubliez pas de traiter votre conjoint. Les mycoses sont effet transmissibles d’un partenaire à l’autre.

Photo ©Disha Sheta

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi