Faut-il réaliser ses fantasmes ?

faut-il réaliser ses fantasmes

Des fantasmes, on en a tous. Seulement, ils varient d’une personne à une autre et certains sont voués à être assouvis, tandis que d’autres ne le sont pas. Chaque personne entretient une relation différente avec ses fantasmes. Certaines personnes les assument et décident de les réaliser. D’autres, en ont honte voire peur et choisissent de les refouler, ce qui ne les font pas pour autant disparaître de leur esprit. D’autres encore assument leurs fantasmes mais ne sont pas pour autant décidés à les assouvir.

Vous vous demandez s’il faut réaliser ses fantasmes ou les garder en vie uniquement dans son imagination ? Si une fois assouvi vous ne risquez pas de voir votre fantasme disparaître ? Autant de questions qu’il est normal de se poser avant de sauter le pas. Alors, faut-il réaliser ses fantasmes ? Nous vous disons tout dans cet article.

Qu’est ce qu’un fantasme ? 

Étymologiquement parlant, le mot fantasme provient du grec phantasma qui signifie “apparition”. Un fantasme est une représentation imaginaire qui peut être consciente ou inconsciente. C’est une rêverie à l’état éveillé qui permet à l’individu de s’y mettre en scène, de donner libre cours à un désir plus ou moins refoulé.

Il existe des fantasmes de tout genre, certains sont plus étonnants que d’autres, certains fantasmes sont inavouables alors que d’autres sont plus communs… Quel qu’il en soit, un fantasme est tout à fait normal et est bien la preuve d’une bonne santé sexuelle.

Est-ce une bonne idée d’avouer ses fantasmes?

Un fantasme est quelque chose d’intime, qui relève du secret. Mais, une relation peut arriver à une dimension où chacun des partenaires éprouve l’envie de partager ses fantasmes avec l’autre. C’est ainsi que pour certains couples, partager ses fantasmes devient un jeu. Se révéler mutuellement ses fantasmes peut accroître l’excitation pour un couple. Ce moment d’intimité aura également pour effet de permettre aux partenaires de mieux se connaître. Pour d’autres par contre, un fantasme doit rester secret.

En fait, ici tout repose sur votre capacité à assumer votre fantasme. Mais aussi, sur la confiance que vous inspire la personne à qui vous souhaitez en parler. Il n’y a aucune règle qui stipule que vous devez oui ou non avouer votre fantasme. Après tout, on a tous droit à un jardin secret !

Garder ses fantasmes pour soi et explorer ses désirs 

Ne pas dévoiler ses fantasmes permet d’avoir ce quelque chose qui vous caractérise et dont personne n’est au courant. À l’abri des critiques, des jugements, vous avez la liberté de jouir de vos fantasmes et de faire ce qui vous rend heureux.

Il peut vous arriver de tomber sur un partenaire qui ne semble pas très ouvert. Avec lui, vous ne vous sentez pas à l’aise et vous choisissez alors de garder vos fantasmes secrets. Ou alors votre partenaire est ouvert d’esprit mais vous souhaitez tout de même garder certains de vos désirs pour vous et les explorer sans lui.

Garder ses fantasmes sexuels pour soi, partir à la découverte de ses désirs et explorer son corps et sa sexualité sont autant de manières de mieux se connaître. Vous pouvez dans ces moments, utiliser des accessoires qui vous permettent de vous (re)connecter à vous-même et vos sensations. Nous avons testé l’oeuf de yoni qui est un bon moyen de (re)découvrir ses envies. Votre imaginaire peut alors devenir un lieu d’expérimentation, de jeu, de plaisir.

oeuf de yoni

Réaliser ses fantasmes 

Réaliser ses fantasmes est un choix personnel. Plusieurs ne passent pas à l’acte. Pour ceux qui le font, ils font face à une découverte pas toujours à la hauteur de leurs attentes. Ceux-ci découvrent que les images qu’ils avaient visualisées dans leur tête sont souvent bien loin de ce qu’ils ont vécu dans la réalité. Vous devez donc être conscient de ses différents points si vous souhaitez réaliser vos fantasmes lors de vos prochains rapports sexuels. 

Bien communiquer sur ses envies et ses limites 

Avant, pendant et même après, il est important pour les partenaires de bien communiquer. Chacun des partenaires doit bien communiquer sur ce qu’il veut et où se trouvent ses limites lors de l’acte. Ceci permet d’éviter tout malentendu ou malaise, et de veiller à réaliser ses fantasmes tout en respectant le consentement de son partenaire.

Encourir le risque de déception 

Choisir de réaliser un fantasme est un risque. Souvent, la réalité peut être différente de l’imaginaire. La réalisation d’un fantasme peut se solder par une déception. 

Dans cette situation, l’enthousiasme du début fait place à des regrets. Vous pouvez vous rendre compte que ce que vous vous étiez imaginé n’était qu’une illusion. Là, vous aimeriez faire marche arrière pour continuer d’imaginer les choses comme avant, mais ce n’est plus possible. Par ailleurs, la déception peut également se situer au niveau du partenaire qui ne réserve pas l’accueil escompté.

Il faut alors, lorsque vous décidez de réaliser un fantasme, être prêt à accepter une éventuelle déception car ça fait aussi partie du jeu.

Accepter qu’un fantasme réalisé n’en est plus un 

Choisir de réaliser son fantasme est à double tranchant. D’un côté, vous aurez la satisfaction d’avoir réalisé votre fantasme. Si votre fantasme est celui de faire l’amour devant un miroir par exemple, vous ressentirez une joie inexplicable au moment même où vous aurez l’opportunité de le faire. De l’autre côté, vous perdrez votre fantasme. En effet, une fois que vous l’avez sorti du monde imaginaire en le concrétisant, un fantasme n’en n’est plus un, il devient bel et bien réel. 

En somme, le fantasme est quelque chose d’imaginaire qui ajoute du piment dans votre vie. Le réaliser revient à abandonner cette excitation et cette effervescence que vous ressentez quand vous y pensez. Cependant, cela ne signifie pas que vous ne devriez pas tenter de le réaliser : le réel peut dépasser le rêve. Alors, allez-vous réaliser vos fantasmes les plus fous ?

En résumé

Qu’est-ce qu’un fantasme ?

Un fantasme est une représentation imaginaire consciente ou inconsciente de nos désirs. Nous avons tous un fantasme, ce qui est une bonne chose car c’est la preuve d’une bonne santé sexuelle.

Faut-il avouer ses fantasmes ?

Partager son fantasme avec son partenaire peut être un moyen d’élever l’excitation, de renforcer l’intimité entre vous ou tout simplement de mieux vous connaître. Un fantasme peut aussi tout à fait rester secret.

Comment explorer ses désirs grâce aux fantasmes?

En gardant vos fantasmes pour vous, vous pouvez apprendre à mieux vous connaître et comprendre vos désirs. C’est une manière d’explorer votre sexualité sans partenaire.

Que faut-il savoir avant de réaliser ses fantasmes ?

Avant de réaliser vos fantasmes, gardez à l’esprit qu’il est important de communiquer avec votre partenaire, qu’il est possible que vous soyez déçu(e) et qu’une fois réalisé, un fantasme n’en est plus un.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi