Du porno pour les femmes : c’est possible ?

porno et femmes

Encore peu connu, le porno pour les femmes existe bel et bien ! Si dans l’imaginaire collectif, il est clair que les hommes regardent du porno, c’est un peu moins le cas pour la gent féminine. Pourtant, les femmes ont, elles aussi, une sexualité qui ne demande qu’à être stimulée.

Les femmes aussi !

Un des clichés les plus répandus sur la sexualité féminine concerne le fait que les femmes ne regardent pas de porno. Alors qu’en réalité, 73% des femmes ont déjà regardé un film pornographique au cours de leur vie. Sans compter que 20% d’entre elles en visionnent régulièrement. Et c’est tout à fait normal puisqu’en termes de sexualité et de libido, les hommes et les femmes sont sur le même pied d’égalité. La seule différence résidant dans l’influence du cycle menstruel sur le désir féminin. Ainsi, rien d’étonnant à ce qu’une femme éprouve le besoin de regarder des images érotiques pour son épanouissement sexuel. Tout comme il est possible que certaines personnes, hommes et femmes, n’en aient pas envie.

Mais pourquoi regarde-t-on du porno ? Pour plein de raisons différentes ! D’abord pour satisfaire notre curiosité au sujet de la sexualité. Beaucoup d’adolescent.e.s font des recherches érotiques dans le but de voir concrètement à quoi ressemble le sexe des autres ou l’acte sexuel en lui-même. Ensuite, pour stimuler notre libido. Les images et les sons sont d’excellents aphrodisiaques. Seul.e ou en couple, les images pornographiques peuvent donc initier ou accompagner une masturbation ou une relation sexuelle. Enfin, le porno participe à la construction de notre imaginaire érotique et de nos fantasmes.

Porno mainstream

Sans surprise, les femmes regardent généralement les mêmes films que les hommes. C’est-à-dire du porno mainstream. Notamment parce que ce dernier est largement diffusé et plus facilement accessible sur internet. Cependant, nombre d’entre elles sont lassées voire même dégoutées de ce type de vidéos. Elles ne se sentent pas stimulées et/ou ne s’y retrouvent pas. Ce phénomène s’explique tout simplement par le fait que le porno mainstream est exclusivement pensé par et pour des hommes hétérosexuels. Ou du moins construit selon les normes fixées par la société actuelle.

Effectivement dans ces films, les scénarios sont similaires et mettent en avant le plaisir sexuel masculin. Et lorsqu’il s’agit de la jouissance féminine, elle est complètement exagérée et très loin de la réalité. Surtout quand elle est mise en scène lors de pratiques qui, on le sait, ne procurent pas ou très peu de plaisir aux femmes. De plus, ces films ne laissent aucune place aux différentes communautés et identités sexuelles. D’ailleurs, les scènes entre deux personnes du même sexe sont toujours réalisées pour correspondre à un fantasme hétéronormé. En outre, le porno mainstream pose un problème de taille : celui de la banalisation et de l’érotisation des violences sexuelles. Presque toutes les plateformes contiennent des vidéos mettant en scène des incestes, des agressions sexuelles et des viols…

Porno féminin voire féministe

Face à ce constat, plusieurs réalisatrices et anciennes actrices de l’industrie ont décidé de lancer un nouveau genre. Celui du porno pour les femmes. Leur idée étant de (re)placer le plaisir féminin au centre de l’action. Dans ces films, les femmes, ni objets, ni jouets, prennent véritablement part à la relation sexuelle. Elles sont actrices de leur sexualité. Loin d’être des romances à l’eau de rose, les pornos féminins misent davantage sur l’érotisme et le réalisme des scènes. Il n’est plus question de reproduire le même schéma à la minute près, préliminaires, pénétration et éjaculation, mais plus de montrer une certaine créativité sexuelle.

Par ailleurs, le porno féminin plaît beaucoup car il propose une alternative éthique et excitante. Non seulement, il met en avant le respect des femmes mais aussi leur pluralité. Les corps, les identités et les pratiques sexuelles sont différentes. Comme il n’y a pas de normes, les femmes (et les hommes) s’identifient et se projettent plus facilement dans l’action. D’autant plus que cet éthique se retrouve également derrière la caméra. Avec, par exemple, de meilleures conditions de travail pour les actrices et l’interdiction d’utiliser des vidéos ” amateur ” volées. De quoi se faire du bien la conscience tranquille.

Que choisir ?

Le fait qu’il existe du porno pour les femmes est une excellente nouvelle. Néanmoins, cela ne doit pas vous pousser à ne regarder que ça. Rappelons-le, en matière de sexualité, il n’y a pas de normes à respecter. À partir du moment où il y a consentement, vous êtes libre de faire ce que bon vous semble. Si vous n’avez pas envie, ou pas les moyens, de visionner du porno féminin, cela ne fait pas de vous une mauvaise personne.

Le plus important étant de garder à l’esprit que les films érotiques ne sont qu’une vision déformée de la réalité. Que les fantasmes ne peuvent faire partie que de votre imaginaire. Ce n’est pas parce qu’une scène hard vous émoustille particulièrement, que vous allez la reproduire dans votre chambre à coucher. Les fans de super-héros n’enfilent pas de cape pour aller travailler par exemple.

Finalement, la meilleure chose à faire avant de regarder du porno mainstream ou féminin, c’est de s’écouter et de ne jamais se forcer.

Photo ©Cottonbro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

l'ovulation
lire la suite

Ovulation : un rendez-vous fixe ?

Phase particulière du cycle menstruel, l’ovulation est synonyme de fertilité. Les femmes avec un désir d’enfant l’attendent avec…
lire la suite