Les grandes étapes du cycle menstruel

cycle menstruel, magazine, lecture
photo de Leah Kelley

Étudié à l’adolescence mais rapidement oublié, le cycle menstruel apparaît souvent comme obscur avec pour seul repère les règles. Voici les grandes étapes physiologiques pour expliquer le fonctionnement du cycle féminin.

Le cycle menstruel, c’est quoi?

Le cycle menstruel est la période où le corps se prépare à une fécondation. Chaque mois, le cycle recommence donnant une nouvelle chance de procréer. Une durée précise, impossible à dire. On sait aujourd’hui que le cycle de 28 jours est un mythe et qu’il ne peut pas correspondre à toutes les femmes. Chaque organisme est différent et de nombreux facteurs peuvent intervenir et modifier la durée du cycle. D’ailleurs, celui-ci n’est pas toujours régulier et oscille entre 23 et 35 jours.

étape 1: Le grand nettoyage des règles

On considère le premier jour du cycle à l’arrivée des règles. Les règles, c’est tout simplement le sang contenu dans l’endomètre (muqueuse tapissant l’utérus) qui s’écoule naturellement par le vagin. Les règles sont le signe naturel qu’une femme n’est pas enceinte*. L’abondance des menstrues comme la durée est propre à chacune.

ÉTAPE 2: Ça redémarre en phase folliculaire

Les menstruations finies, un des deux ovaires poursuit la croissance de plusieurs follicules renfermant chacun un ovocyte. C’est l’hormone FSH, abrégé de “follicle stimulating hormone” qui stimule les follicules, d’où le nom de phase folliculaire.

L’ovocyte quand à lui c’est LA cellule reproductrice femelle, l’équivalent du spermatozoïde chez l’homme. Sauf que contrairement à la production continue des spermatozoïdes, une femme naît avec un stock d’ovocytes déjà défini, environ 400 000. 

Les follicules sécrètent également une autre hormone féminine nécessaire à la maturation des ovocytes: les oestrogènes. Car avec un départ de 400 000 ovocytes, seulement 300 à 400 attendront la maturité et l’étape suivante.

ÉTAPE 3: Au top avec l’ovulation

Lorsqu’un ovocyte est arrivé à maturité, il va être expulsé dans l’une des trompes de Fallope pour se diriger vers l’utérus. Un pic de l’hormone LH, hormone lutéinisante provoque cette expulsion, qui n’est autre que l’ovulation. Elle intervient environ 14 jours avant les régles. 

A ce stade l’ovocyte est prêt pour la fécondation. Il va alors attendre sagement entre 12 et 24h l’arrivée des spermatozoïdes. C’est le moment le plus fertile du cycle menstruel.

ÉTAPE 4: On couve en phase lutéale

L’ovocyte ayant été libéré, son follicule se transforme petit à petit en corps jaune pour secréter une nouvelle hormone: la progestérone. Celle-ci va entraîner l’épaississement de la muqueuse utérine prête pour accueillir une grossesse.

Mais deux cas de figure peuvent alors s’opérer.

L’ovocyte est fécondé par un spermatozoïde. Il devient alors ovule et continue sa descente vers l’utérus, pour se développer dans ce nid douillet grâce à la progestérone. Bref on est enceinte.

L’ovocyte n’est pas fécondé. Le corps jaune se désagrège alors stoppant la production de progestérone. C’est cette chute hormonale qui va déclencher la détérioration de l’endomètre. Bref, on va avoir ses règles.

*(sauf en cas de déni de grossesse)

Photo ©Polina Tankilevitch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi