Archétypes féminins & cycle menstruel

archétypes féminins

Quelques explications sur les archétypes féminins, véritables clés pour comprendre ses énergies, émotions et personnalités à travers les différentes phases du cycle menstruel.

Quel concept derrière l’archétype ?

Un archétype est un modèle idéal que se représente l’inconscient collectif. Une image, une figure emblématique aux caractéristiques fortes et reconnaissables tels que la reine, la princesse ou le prince. L’archétype est symbolique et universel alors que le stéréotype est social. Un archétype féminin est ainsi une image forte de la femme à laquelle nous pouvons nous référer. A l’origine du concept d’archétype, Carl Jung, un psychanalyste qui décrit la femme comme “une et multiple” à la fois. Une pluralité exposée dans la mythologie grecque avec de nombreuses déesses aux caractères précis comme Artémis, la chasseresse par exemple. Une forte détermination, concentration, ainsi qu’une personnalité protectrice envers les femmes et une proximité avec la nature sauvage et les animaux. Un style à part entière comme chaque déesse de l’Antiquité.

Les quatres archétypes féminins

C’est l’auteur Miranda Gray, qui à travers le livre “Lune rouge” développe les archétypes féminins liés au cycle menstruel. En effet, le caractère cyclique des femmes visible à travers les quatre phases du cycle correspondent à quatre archétypes. Ceux-ci sont représentatifs d’une personnalité, d’un état, de ressentis durant la période vécue. Les quatre archétypes féminins sont les suivants :

  • La vierge ou la jeune fille : elle correspond à la phase folliculaire, c’est-à-dire après les règles et prépare à l’ovulation. C’est un état de renouveau, d’énergie. Positives, enjouées, nous sommes telle la jeune fille, pleine de vie et de détermination avec l’envie de réaliser des projets. Innocente et sans déception vécue, le mouvement est dynamique et la vie nous appartient !
  • La mère : phase ovulatoire, la mère est le parfait symbole de fertilité de cette phase. Nous exprimons l’amour, la passion dans un esprit d’abondance. Sensuelle, confiante, une énergie magnétique se dégage, à la recherche de connexion avec notre féminité.
  • L’enchanteresse: un changement s’opère et nos énergies vont peu à peu redescendre. Plus sensible et critique, nous entrons dans la phase lutéale ou pré-menstruelle. Un espace propice à l’introspection où la créativité se fait ressentir. Les émotions sont changeantes. Si les archétypes de la vierge et de la mère sont extraverties, nous sommes ici plutôt introverties.
  • La sorcière : rattaché à la période des règles, il est aussi représenté par une “crone“, une vielle femme. C’est le moment de se reconnecter à ses émotions, de prendre du temps pour soi, de lâcher-prise et de s’écouter. Cet archétype est peu mis en avant dans notre société. Perçu comme négatif mais il fait partie intégrante de notre nature cyclique et de ses variations. Il faut juste savoir les accueillir.
Vivre pleinement ses archétypes féminins

Connaître et comprendre les archétypes féminins permet de s’identifier à certaines personnalités, émotions vécues pendant le cycle menstruel. Cela peut-être un outil pour mieux vivre son quotidien, s’organiser personnellement et professionnellement. Car rien ne sert d’accepter des tonnes de réunions lorsque l’enchanteresse s’immisce en vous. Vous sentirez un manque d’attention et d’énergie pour y faire face.

Les archétypes sont une voie pour se sentir en résonance avec sa nature cyclique et peut-être même, s’éveiller au féminin sacré. Les femmes ont depuis longtemps beaucoup d’injonctions et d’obstacles qui s’opposent à une vie à l’écoute de soi. Charge mentale, environnement compétitif… on a tendance à faire abstractions de nos appels intérieurs pour se fondre dans les attentes extérieures. Or il est temps de se libérer. Puis, d’observer son rythme, son lien aux archétypes féminins mais aussi à la Lune ou aux saisons.

Explorer son féminin sacré

Au-delà de la Vierge, la Mère, l’Enchanteresse et la Sorcière qui nous suivent sur le mois, vous pouvez également vibrer avec neuf autres archétypes. Imaginés par deux prêtresses américaines, Sianna Sherman et Ashley Turner. Elles réunissent les différentes facettes féminines à travers la guerrière, l’amoureuse, la muse, la mère, la femme sauvage, la guérisseuse, la dame de l’équilibre, l’alchimiste, la femme sage, la sage-femme, la visionnaire et la mystique. Reliées aux énergies de la terre et des astres, elles correspondent aux différentes maisons du zodiaque. Elles mettent en lumière les divers aspects de votre personnalité. Au centre, la prêtresse, vous, puissante, intuitive et à l’écoute, pour vivre pleinement et sereinement ses énergies féminines.

Photo ©Cottonbro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi