Un équilibre de vie grâce à l’ayurvéda

équilibre

Science thérapeutique ancestrale, l’ayurvéda est une approche holistique de la santé. Au-delà du bien-être physique, c’est une vision orientale à la recherche d’un équilibre de vie et de l’harmonie.

L’ayurvéda , c’est quoi ?

Probablement la première médecine au monde, elle est inscrite dans les premiers textes nommés “ védas ” il y a quatre à cinq mille ans. “ Ayur ” signifiant la vie et “ véda ” la science, la connaissance, l’ayurvéda est la science de la vie. Plus qu’une médecine, c’est une philosophie de vie qui prend en compte la dimension physique, mentale et spirituelle de chaque être vivant. Le yoga y est fortement lié, activité physique de cet art de vivre tout comme la respiration, la méditation, l’alimentation et les massages.

L’ayurvéda, c’est la célébration de la vie, la recherche d’une harmonie et d’un équilibre pour se sentir bien. Et car nul n’échappe à sa nature, l’ayurvéda se base sur la reconnaissance des doshas, sortes d’humeurs biologiques exprimées par les cellules.

Les principes des doshas

Vata, pitta, kapha sont les trois types d’énergies qui gouvernent le corps et l’esprit selon la culture védique. Ils sont basés sur le concept des cinq éléments. Chaque dosha étant associé à un ou deux éléments, qui le reflètent.

Vata, qui signifie ” vent “, est le dosha de l’air. Il correspond à une constitution plutôt mince, de nature nerveuse. Il est l’énergie du mouvement, régit la communication, la créativité, avec une personnalité fine et vive Ses déséquilibres sont plutôt centrés sur les intestins car il assimile peu avec un transit rapide.

Pitta, dérivé du feu et de l’eau signifie “ ce qui cuit ”. De corpulence normale, il est d’une nature gaie avec une personnalité plus explosive. Il est l’énergie de la transformation, il convertit les aliments en nutriments. Côté déséquilibres, ils sont accentués sur le métabolisme avec des infections, des inflammations comme des éruptions cutanées ou des ulcères.

Kapha, associé à la terre et l’eau est “ ce qui lie les choses entre elles ”. Énergie de la construction, il contrôle les fluides corporels et bénéficie d’un système immunitaire performant et d’une bonne circulation. D’un tempérament calme, Il est le plus stable psychologiquement. Mais déséquilibré, il est sujet à la prise de poids et à l’inertie.

L’ayurvéda en pratique

Pour maintenir un équilibre ou pallier certains maux, il convient de reconnaître sa constitution et le dosha qui nous reflète à cet instant. Car rien n’est figé. Même si un dosha est souvent prédominant, il peut évoluer au rythme de la vie ou des saisons. Ainsi, on peut établir un protocole et des rituels quotidiens, appelés dinacharya pour une hygiène de vie qui correspondra mieux à notre métabolisme. Se lever avec le soleil, boire un verre d’eau chaude au réveil, se nettoyer la langue ou encore avoir une alimentation adaptée. Bref, tout ce qui favorise un équilibre de vie.

L’ayurvéda tente de comprendre les origines des déséquilibres plutôt que de simplement traiter les symptômes. Il dispose de nombreux outils comme le yoga, la respiration, la méditation, la nutrition et une pharmacopée conséquente. La diététique ayurvédique classe les aliments selon les goûts, les énergies en association aux doshas. Partie importante des soins ayurvédiques, les massages. Véritable thérapie corporelle, ils offrent de nombreux bienfaits physiques et mentaux : élimination des toxines, amélioration de la circulation sanguine, vitalité, concentration, apaisement. La méditation et la respiration accentuent ce dernier point. Des exercices de pranayamas, d’inspiration, expiration et rétention poumons vides et pleins permettent d’augmenter les globules rouges dans le sang. Par ailleurs, une meilleure oxygénation apaise les émotions et lutte contre l’anxiété. Mais elle enlève également l’acidité et l’inflammation corporelle.

Pour établir votre constitution, il est possible de réaliser des bilans ayurvédiques. Pour se rééquilibrer ou améliorer son hygiène de vie, l’ayurvéda est une approche naturelle à la portée de ceux et celles qui désirent être à l’écoute de leur corps. Et pour aller plus loin, les cures ayurvédiques sont également réputées pour retrouver son énergie vitale.

Photo © Tima Miroshnichenko

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi