Sueur, odeur, d’où vient la transpiration ?

transpiration, sueur, odeur

Rares sont les personnes qui ne transpirent pas lors d’une activité physique, et jusque-là tout est normal. Mais pourquoi transpire t-on parfois en dehors et sans raison apparente ?

Un mécanisme physiologique 

La transpiration est une réaction naturelle jouant un rôle dans la thermorégulation corporelle. Lorsque la température interne augmente, le corps produit alors de la sueur à la surface de la peau qui va ensuite s’évaporer. La sueur est un mélange inodore d’eau et de sel principalement sécrétée par les glandes sudoripares eccrines. Celles-ci sont présentes dans le derme sur toute la surface du corps (excepté la zone génitale). Un stimulus émotionnel peut déclencher l’activation de ces glandes, d’où l’expression “avoir des sueurs froides”. C’est également l’émotion qui active celles présentes sur la paume provoquant cette sensation de moiteur désagréable.

En revanche, il existe un autre type de glande, en lien avec une transpiration cette fois-ci malodorante: les glandes sudoripare apocrines. Situées au niveau des aisselles, des tétons et des organes génitaux, elles s’activent à la puberté. Elles ont peu de rôle dans la régulation de notre température mais la substance secrétée est différente des glandes eccrines. Sa composition, riche en protéine, sébum et acide-gras, est une nourriture de choix pour les bactéries, à l’origine des mauvaises odeurs. 

Merci le cycle menstruel

La sudation est propre à chacun.e. Elle est liée à la morphologie, à la corpulence et au patrimoine génétique. Néanmoins, les femmes peuvent être sujettes à des épisodes de transpiration en dehors d’un effort physique qui en serait la cause. Et oui, le cycle et ses variations d’hormones, notamment les oestrogènes, influencent notre température corporelle. Lors de la phase lutéale, juste avant les règles, le taux d’oestrogènes est très bas. Ce déficit indique alors au cerveau une température élevée du corps stimulant la production de sueur pour rafraîchir le corps. Il n’est pas rare d’avoir des sueurs nocturnes durant cette période voire même des bouffées de chaleurs dues à ce manque d’oestrogènes.

Ce changement hormonal est également très intense à la ménopause et beaucoup de femmes souffrent alors de ces symptômes de thermorégulation.

Tout un équilibre

Pour éviter de transpirer il faut trouver un subtil équilibre d’hygiène corporelle et d’hygiène de vie. Le stress libère de l’adrénaline responsable d’une surexcitation des glandes sudoripares eccrines, donc des aisselles humides et des mains moites. Le même phénomène peut se ressentir lors d’un sevrage tabagique par exemple. Maîtriser ses émotions, se détendre, pratiquer le yoga peuvent vous apaiser et réduire la transpiration.

Une alimentation trop riche en protéines animales, en épices, ail, oignons, fromage, café ou citron peut être à l’origine de toxines dans le corps. La peau étant un émonctoire, elle va se charger d’évacuer les déchets via la transpiration. Une alimentation riche en fruits se fera sentir au sens propre comme au figuré. Bien sûr, il va de soi que dans la lutte des mauvaises odeurs une bonne hygiène corporelle est de mise sans pour autant aller dans l’extrême. Évitez autant que possible les matières synthétiques, plus propices à l’humidité ou les vêtements trop serrés avec des coutures marquées qui frottent la peau. Enfin la prise de certains médicaments ou antibiotiques peuvent être à l’origine d’un dérèglement de la transpiration.

En cas de sudation excessive sur le long terme, le mieux est de voir un médecin qui saura détecter s’il s’agit d’une d’une pathologie telle que l’hyperhidrose.

Photo ©Polina Tankilevitch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

5 astuces pour bien digérer
lire la suite

5 astuces pour bien digérer

Ballonnements, brûlures d’estomac ou encore flatulences, vous êtes désespérément à la recherche d’astuces pour bien digérer ? Vous…
lire la suite