Naturopathie, l’enseignement d’une bonne hygiène de vie

naturopathie

Plus proche du bon sens que du remède miracle, la naturopathie s’intéresse à la santé dans son ensemble. Alimentation, sommeil ou respiration, elle propose de renouer avec le B.A.B.A de l’hygiène de vie. Son objectif ? Préserver ou renforcer l’énergie vitale.

Prévenir plutôt que guérir

La naturopathie est une médecine occidentale qui s’intéresse à la personne dans son globalité. C’est-à-dire qu’elle intervient sur le plan physique, émotionnel voire même spirituel. Elle peut non seulement soulager les maux de ventre mais aussi apprendre la gestion du stress. Son approche holistique va plus loin puisqu’elle utilise différentes méthodes naturelles pour améliorer le bien-être. Que ce soit la diététique, la phytothérapie, l’aromathérapie, l’hydrologie ou encore l’auto-massage. Le but de la naturopathie est avant tout de maintenir une bonne hygiène de vie afin de préserver ou d’augmenter la force vitale de l’organisme. En effet, selon cette pratique c’est elle qui permet de rester en bonne santé. Notamment parce qu’elle favorise une certaine auto-guérison.

Si cette discipline est née dans la Grèce Antique sous l’égide d’Hippocrate, elle s’est développée avec les courants hygiénistes allemand et anglo-saxons du 19ème siècle. D’ailleurs, c’est le Dr John H. Scheel qui lui donna le nom de naturopathie s’inspirant du terme ” nature’s path “, la voie de la nature. Contrairement à la médecine moderne, cette pratique cherche avant tout à identifier les causes des déséquilibres plutôt que d’en soigner les symptômes. Elle va se concentrer sur les habitudes de vie de la personne dans le but de les améliorer et de prévenir les affections. Plus qu’un médecin, le ou la naturopathe est un.e coach de vie et de bonne santé.

Un bilan de vitalité

Une séance de naturopathie dure en moyenne entre une heure et une heure et demie et commence toujours pas une anamnèse. Afin de cerner les habitudes de vie et l’état de santé de la personne, les questions portent sur différentes thématiques. L’alimentation, l’activité physique, la digestion ou encore les sources de stress. Une analyse de l’iris, de la morphologie, de la forme du visage et une prise de pouls viennent compléter cet entretien. Parfois le ou la naturopathe demande des examens complémentaires tels qu’un bilan sanguin ou des analyses d’urine et de selles pour parfaire son étude.

Puis, il.elle établit un bilan de vitalité. Celui-ci donne non seulement une estimation des réserves d’énergie de la personne mais aussi son tempérament. Ici, il n’est pas question de la personnalité mais plutôt des caractéristiques de santé. Ainsi selon Hippocrate, il existe quatre types de tempéraments dans la nature : lymphatique, sanguin, bilieux et nerveux. La santé du premier dépend du système digestif, du second, du système respiratoire. Tandis que celle du troisième est liée à la fonction ostéo-musculaire et la dernière au cerveau et au sytème nerveux. Connaître son tempérament permet de porter une attention particulière aux organes qui pourraient être sources de déséquilibres.

À partir de ce bilan, le ou la naturopathe fournit un programme d’hygiène de vie personnalisé. Loin d’être une ordonnance ou une formule magique, il s’agit avant tout de conseils pleins de bon sens. Effectivement, ces derniers portent sur la reprise de l’activité physique, la bonne technique de respiration, une alimentation saine et l’importance de l‘hydratation. Mais aussi sur les plantes capables de désencrasser les organes et les huiles essentielles anti-stress.

Reconnue par l’OMS, la pratique de la naturopathie n’est pas encore encadrée par un diplôme reconnu par l’Etat. Cependant, il existe d’excellentes formations qualifiantes telles que celle de la FENA. Vous pouvez donc vous y fier, ainsi qu’au bouche-à-oreille, pour trouver votre naturopathe. À noter qu’une séance coûte entre cinquante et quatre-vingt cinq euros et n’est remboursée que par certaines mutuelles.

Reprendre sa santé en main

Parce qu’elle est préventive, la naturopathie s’adresse à tous, enfants et adultes. On peut avoir envie de faire une séance pour faire le point sur ses habitudes de vie et s’assurer de sa bonne santé. Ou parce que l’on souhaite se préparer à une période particulièrement stressante ou fatigante. Des examens, une grossesse ou le passage à l’heure d’hiver par exemple.

En outre, cette pratique aide à comprendre certains déséquilibres inexplicables. Que ce soit des troubles du sommeil, du cycle menstruel, des migraines répétitives ou bien alors un acné persistant. Cependant, il ne faut pas oublier que la naturopathie n’offre pas de remède miracle. Elle donne simplement les clés pour reprendre sa santé en main. Après, il ne tient qu’à vous de faire le travail.

Photo © Antoni Shkraba

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi