Lithothérapie et soin de la peau : un nouveau rituel beauté ?

lithothérapie et soin de la peau

Gua sha et jade roller semblent être les nouveaux outils à avoir absolument dans sa trousse de toilette. Pourquoi cet engouement ? Parce qu’allier lithothérapie et soin de la peau serait un bon moyen de soigner l’extérieur comme l’intérieur…Alors comment intégrer ce nouveau concept à sa routine beauté ?

Pouvoirs énergétiques

Avant de parler de soin de la peau, il faut rappeler le principe de la lithothérapie : l’utilisation des pouvoirs énergétiques des pierres afin de soigner le corps et l’esprit. En effet selon cette médecine douce, les minéraux possèdent une énergie naturelle à la fois revitalisante et régénérante. Donc lorsqu’une pierre entre en contact avec une personne, elle peut réguler les déséquilibres émotionnels et physiques. Surtout si cette dernière est posée directement sur un chakra, un centre énergétique du corps, car cette connexion déclenche une résonance vibratoire qui facilite la libération de l’énergie naturelle de la pierre.

Mais pourquoi mélanger lithothérapie et soin de la peau ? Parce que parmi les 4750 minéraux recensés, certains sont capables de traiter les problèmes cutanés en tout genre. De plus, contrairement aux crèmes ou aux huiles, les cristaux n’agissent pas seulement sur les symptômes mais aussi sur les causes des affections. Ainsi l’aventurine verte, par exemple, améliore l’éclat de la peau et limite les imperfections car elle aide le corps à évacuer les toxines et les déchets du corps.

Rituel de bien-être

Par ailleurs, les bienfaits des pierres ne s’arrêtent pas au corps puisqu’ils s’appliquent aussi à l’esprit. Si on reprend l’aventurine verte, celle-ci a également des vertus anti-stress et calmante. De quoi soigner à la fois la peau, les organes émonctoires et l’anxiété.

Finalement lier lithothérapie et beauté, c’est l’occasion de prendre du temps pour soi et de mettre en place un rituel de bien-être quotidien. En répétant quelques mantras de self-love en appliquant des soins par exemple. Ou en prenant le temps de méditer quelques minutes avant de se démaquiller, d’hydrater son visage et d’aller se coucher.

Infusions aux pierres précieuses

Concrètement, comment intégrer la lithothérapie à sa routine beauté ? Tout simplement en utilisant des soins infusés aux minéraux. Notamment des élixirs réalisés à partir de pierre brute. Pour ce faire, on plonge un cristal dans quelques litres d’eau et on laisse infuser pendant au moins quatre heures. Puis on imbibe un coton avec cette solution magique et on l’applique délicatement sur la peau. À noter que les effets de l’élixir dépendent des vertus de la pierre choisie.

Bon à savoir : aujourd’hui il existe des huiles de soin qui combine les bienfaits de l’aromathérapie, la phytothérapie et de la lithothérapie. En effet, une pierre est infusée dans un mélange d’huiles végétales et d’huiles essentielles afin d’en compléter ou d’en augmenter les effets.

Gua Sha ou Face Roller ?

Pour parfaire cette routine beauté, il est conseillé d’utiliser des outils alliant lithothérapie et auto-massage tels que le Gua Sha ou le ” Face Roller ” fabriqués en pierres précieuses. Le premier, taillé pour épouser parfaitement les formes du visage, s’utilise au cours d’un massage facial précis. Après avoir appliqué de l’huile, on vient le faire glisser sur la peau de l’intérieur vers l’extérieur. Du menton vers les oreilles par exemple. Cette technique stimule non seulement la circulation sanguine et la production de collagène mais elle favorise aussi l’évacuation des peaux mortes. Avec à la clé une peau lisse, rebondie et éclatante. En ce qui concerne le choix de la pierre, tout dépend des besoins et envies. Le quartz rose apaise les irritations, limite les rides et favorise l’estime de soi. Tandis que l’obsidienne noire aide à la cicatrisation et apporte soutien et réconfort.

Le ” Face Roller ” ou Rouleau, quant à lui, est plus facile à prendre en main. Ses bienfaits sont proches du Gua Sha mais il favorise surtout la décongestion et la relaxation du visage. Le principe de son massage est le même puisqu’il faut le faire rouler sur la peau de l’intérieur vers l’extérieur avec des mouvements dirigés vers le haut. En évitant les allers-retours (vous ne peignez pas votre visage) qui sont contreproductifs. Très souvent vendu en jade, le rouleau existe aussi en quartz rose, en aventurine verte ou encore en howlite.

Pour une utilisation optimale, il est important de nettoyer le Gua Sha et le rouleau après chaque utilisation. Sans oublier de les entretenir et de les recharger, de la même façon qu’une pierre brute ou roulée, sous le Soleil, la Lune, dans un amaz de quartz ou une géode d’améthyste.

Photo © Yan Krukov

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi