Les chakras, centres énergétiques du corps

harmonie des chakras

Enseignés ou moqués, ce qui est sûr, c’est que les chakras ont la côte. Considérés comme des centres d’énergie par la religion hindoue, ils nous invitent à penser le corps et l’esprit comme un tout. Mais quels sont-ils ? Et surtout pourquoi parle-t-on d’harmonie des chakras ?

Les chakras, késako ?

Selon la religion hindoue, les chakras sont des centres énergétiques par lesquels passent l’énergie vitale. Reliés à des organes et des émotions, ils fonctionnent de façon circulaire : ils aspirent l’énergie et la redistribuent. Ainsi, le corps est constitué de multitudes de chakras plus ou moins importants. Les principaux sont alignés le long de la colonne vertébrale et sont au nombre de sept. Ils assurent le passage de l’énergie du bas vers le haut du corps. Les secondaires, quant à eux, se situent au niveau des mains, des pieds ou encore des genoux.

Une bonne santé physique et mentale passe donc par le renouvellement et la diffusion de l’énergie vitale dans tout le corps. Pour ce faire, plusieurs techniques et pratiques peuvent être utilisées. D’un côté, la lithothérapie va faire entrer l’énergie des minéraux dans le corps. De l’autre, le yoga et la méditation vont réveiller la “kundalini “, l’énergie vitale en sanskrit, endormie et la propager à travers tout l’organisme.

Les 7 chakras principaux

Véritables roues du corps, les chakras sont souvent représentés par des spirales ou des fleurs de lotus. De plus, parce qu’ils ont des énergies et des fonctions particulières, ils sont associés à des couleurs différentes.

Le chakra Muladhara ou racine

Situé au niveau du coccyx, il est en lien direct avec la vitalité physique. Il agit non seulement sur les intestins et les articulations mais également sur la confiance en soi. Par ailleurs, il favorise la stabilité émotionnelle car il est le point d’ancrage avec la Terre. La couleur rouge et le lotus à quatre pétales sont les symboles du chakra racine.

Le chakra Svadhistana ou sacré

Localisé entre le nombril et le pubis, il est associé à la vessie, aux organes sexuels et à la circulation sanguine. Il stimule la fertilité, la sexualité ainsi que la créativité. La couleur orange et le lotus à six pétales sont les symboles du chakra sacré.

Le chakra Manipura ou du plexus solaire

Situé sous la poitrine, il influence les émotions et surtout l’estime de soi. Très connu, il agit également sur le foie et le système digestif. La couleur jaune et le lotus à dix pétales en sont les symboles.

Le chakra Anahata ou du cœur

Localisé au centre de la poitrine, il est en lien avec le système immunitaire et l’appareil respiratoire. En outre, il favorise les sentiments amoureux et amicaux car il est le foyer central de l’âme. La couleur verte et le lotus à douze pétales sont les symboles du chakra du cœur.

Le chakra Vishuda ou de la gorge

Comme son nom l’indique, il agit sur la sphère ORL et la partie supérieure du dos. De plus, il assure la communication et l’expression des sentiments. La couleur bleue et le lotus à seize pétales en sont les symboles.

Le chakra Ajna ou du 3ème œil

Situé au milieu du front, il est associé au système nerveux et hormonal. Il stimule non seulement la mémoire et l’intuition mais également la sagesse. La couleur indigo et le lotus à quatre-vingt-seize pétales sont les symboles du chakra du 3ème œil.

Le chakra Sahasrara ou coronal

Localisé au sommet du crâne, il est en interaction avec le cerveau ainsi qu’avec tout le reste du corps. Comme il est le dernier chakra, il couronne le corps et veille à l’harmonie de toutes les énergies. À l’inverse du chakra racine, il est le point d’ancrage avec le Ciel. C’est pourquoi il favorise la pureté et la conscience totale. La couleur violette, parfois blanche, et le lotus à mille pétales en sont les symboles.

L’équilibre avant tout

Bien souvent lorsqu’il est question de chakras, on insiste sur leur ouverture. En effet, s’ils sont fermés, l’énergie n’est pas renouvelée et ne circule plus. Ce système de distribution fonctionne sur le même modèle que la respiration. Si on la retient, l’air ne circule plus dans notre corps et les organes et les muscles ne sont pas nourris en oxygène. Cependant, une trop grande ouverture des chakras est aussi néfaste. Imaginez votre corps comme une éponge, si elle reçoit trop d’eau, elle n’est plus capable de l’absorber.

Finalement, c’est l’harmonisation des chakras qui assure un fonctionnement optimal du corps et de l’esprit. Toute forme de déséquilibre risquant de créer de l’excès ou une insuffisance. Par exemple, une personne avec un chakra sacré trop ouvert n’arrivera jamais à satisfaire son appétit sexuel. Tandis que dans le cas inverse, elle n’aura pas de libido. De plus, il est important de veiller au bon alignement des chakras pour que l’énergie vitale traverse le corps de bas en haut. D’ailleurs, c’est pour cette raison que la méditation ou les médecines douces passent souvent par un travail de recentrage.

Photo ©Mikhail Nilov

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi