La thérapie des fascias pour restaurer l’équilibre

la thérapie des fascias

La thérapie des fascias ou fasciathérapie est une médecine douce qui agit sur une membrane du corps peu connue mais néanmoins essentielle à son bon fonctionnement. En effet, les fascias soutiennent et maintiennent ensemble l’intégralité de l’organisme : les os, les organes, le cerveau…Comme les muscles, ils peuvent se contracter sous l’effet d’un traumatisme ou du stress. C’est là que la fasciathérapie intervient et restaure l’équilibre du corps et de l’esprit.

Les fascias, kézako ?

Avant de parler de la thérapie des fascias, il faut comprendre de quoi il s’agit. Ainsi les fascias sont de fines membranes, moins de trois millimètres, qui parcourent et soutiennent l’ensemble du corps. Ils lient chacune de ses parties entre elles : les muscles, le cerveau, les nerfs ou encore les organes. Sans eux, l’humain se liquéfierait sous l’effet de la gravité et ne serait pas capable de se mouvoir.

Composés de tissus conjonctifs, d’eau, de collagène et de protéoglycane, les fascias se répartissent en trois groupes :

  • Les fascias superficiels : ils font partie des tissus sous-cutanés et relient les organes et les vaisseaux sanguins entre eux. Ils vont également conserver l’eau et la graisse.
  • Les fascias profonds : ils maintiennent les muscles, les os, les tendons et les articulations ensembles. Ce sont ces fascias qui réagissent aux chocs physiques et émotionnels.
  • Les fascias viscéraux : ils forment un cocon protecteur autour des organes.

Très souvent méconnus, les fascias jouent plusieurs rôles essentiels dans le bon fonctionnement du corps :

  • Ils relient et séparent les différents éléments de l’organisme.
  • Ils protègent ces derniers des bactéries ou de tout autre corps étranger.
  • Ils acheminent le liquide lymphatique.
  • Ils dynamisent la circulation sanguine.
  • Ils amortissent les chocs pour protéger l’ensemble du corps.
  • Ils distribuent la force d’un muscle à l’autre et contribue à son économie.
  • Ils envoient des messages au cerveau en cas de douleurs.

Comme tous les éléments du corps, les fascias peuvent se fatiguer, se déshydrater ou s’abîmer. Sans oublier qu’ils gardent en mémoire les douleurs et les chocs émotionnels. Dans ce cas, ils ne peuvent remplir correctement leurs différents rôles.

La thérapie des fascias en pratique

La thérapie des fascias est une méthode de soin manuelle et non invasive dont le but est de restaurer l’élasticité des fascias. Et donc d’apaiser les tensions et les zones douloureuses. En effet, une mauvaise posture, du stress ou une chute peuvent engendrer une rétractation de cette membrane.

Loin d’être un simple massage, le soin se découpe en deux parties : une manuelle et une gestuelle. Lors de la première, le ou la fasciathérapeute fait un bilan des zones de crispation en exerçant des mouvements lents et des pressions douces mais profondes. Puis il ou elle va insister sur ces zones pour redonner de la mobilité et de la souplesse aux fascias. Cette première partie vise à rétablir l’équilibre de l’organisme.

La seconde partie, quant à elle, met l’accent sur le mouvement, la coordination et la perception. Avec un guidage lent, le ou la thérapeute aide la personne à bien se positionner, à accorder ses gestes et à prendre conscience de son corps en mouvement.

Si la thérapie des fascias est encore peu connue c’est parce qu’elle a été mise au point dans les années 80 par Danis Blois, kinésithérapeute et ostéopathe. Cependant aujourd’hui de nombreuses études scientifiques ont prouvé que la fasciathérapie était bénéfique dans le traitement de plusieurs douleurs chroniques ou autres maux du quotidien.

Les bienfaits de la fasciathérapie

En quelques séances, la thérapie des fascias peut soulager de nombreux maux et notamment ceux dont on arrive pas à se débarrasser avec la médecine conventionnelle.

  • Les maux de dos : lombalgie, lumbago, torticolis
  • Les douleurs vasculaires
  • Les migraines
  • Les rhumatismes
  • Les douleurs pelvi-périnéales
  • Les troubles respiratoires
  • Les traumatismes physiques liés au sport ou aux interventions chirurgicales
  • Le stress et l’anxiété

Non seulement, la thérapie des fascias apaise les douleurs mais en plus elle favorise une profonde détente. Rien d’étonnant puisque l’esprit et le corps ne forment qu’un tout. L’anxiété chronique provoque une crispation du corps ce qui engendre des douleurs. Ces dernières engendrent à leur tour plus d’irritabilité et de stress… C’est pourquoi on peut dire que cette méthode de soin restaure l’équilibre ou le potentiel énergétique.

Qui consulter ?

Seul.e.s les professionnel.le.s de santé ayant suivi une formation solide peuvent exercer la thérapie des fascias. Des médecins, des infirmières, des kinésithérapeutes, des ostéopathes ou d’autres praticien.ne.s. En cas de doute, vous pouvez consulter l’annuaire de l’association FasciaFrance qui regroupe les thérapeutes diplômé.e.s et reconnu.e.s.

La thérapie des fascias se déroule en séances individuelles d’une heure environ, en cabinet privé ou à l’hôpital. Généralement, il faut compter entre 50 à 80€ la séance non remboursée par la sécurité sociale. Néanmoins certaines mutuelles peuvent les prendre en partie en charge.

Photo ©Arina Krasnikova

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi