Circulation sanguine : comment l’améliorer ?

circulation sanguine

Jambes lourdes ou varices, une mauvaise circulation sanguine se manifeste de différentes façons. Facilement identifiable, cette affection gâche le quotidien de nombreuses femmes et peut être dangereuse sur le long terme. Heureusement, une bonne hygiène de vie et des remèdes naturels sont capables de l’atténuer.

Circulation sanguine en détresse

Une mauvaise circulation sanguine, également appelée insuffisance veineuse, se caractérise par un retour difficile du sang, présent dans les membres inférieurs, vers le cœur. Ainsi elle se traduit par plusieurs manifestations physiques facilement identifiables. D’abord une sensation de lourdeur, de picotement ou de fourmillement dans les jambes. Ce ressenti s’accentuant avec la chaleur ou après une longue journée passée à piétiner. Ensuite un gonflement de la cheville, avec souvent la marque de la chaussette très prononcée, qui disparaît le matin au réveil. Des pieds glacés et violacés reprenant une couleur normale lors de la marche. Mais aussi l’apparition progressive de varices, une dilatation anormale des veines, sur le corps.

À noter que ces symptômes ne se déclarent pas forcément en même temps ou avec la même intensité. D’ailleurs, certains cas d’insuffisance veineuse sont silencieux et peuvent devenir dangereux car non traités à temps. Loin d’être anodine, cette affection touche dix-huit millions de personnes en France dont trois fois plus de femmes !

Les sources du mal

Plusieurs facteurs expliquent une mauvaise circulation sanguine. La première étant la sédentarité et le manque d’activité caractéristique de notre époque. En effet, une position assise de sept heures, surtout avec les jambes croisées, comprime les vaisseaux sanguins et altère la circulation du sang. Une mauvaise alimentation contribue également à ce phénomène puisque une nourriture trop salée, trop grasse ou trop sucrée crée des dépôts dans les artères. Alors que de son côté, le tabagisme entraîne la formation de caillots.

Par ailleurs, si l’insuffisance veineuse concerne majoritairement des femmes c’est parce qu’elle est favorisée par les changements hormonaux. Effectivement la progestérone dilate les veines et ralentit le flux sanguin. Cet effet est amplifié durant la puberté, la grossesse et la ménopause. Mais aussi lors de la prise d’un contraceptif hormonal, telle que la pilule, qui augmente le risque de thrombose. Enfin, il faut savoir que malheureusement l’hérédité est en cause dans 50% des cas.

Les jambes en l’air !

Plutôt gênante au quotidien, une mauvaise circulation sanguine est parfois source d’inconfort et de douleurs. Poser les jambes contre un mur ou les surélever avec un coussin reste le meilleur moyen de faciliter le retour veineux. D’autant plus s’il s’accompagne d’un massage à l’aide d’un gel froid ou d’une huile végétale à base de vigne rouge et d’hamamélis. Il est également possible d’y glisser une goutte d’huile essentielle de cyprès toujours vert ou de patchouli pour augmenter ses bienfaits.

Les passionné.e.s de boissons chaudes apprécieront également les tisanes à base d’aubépine, de passiflore et de feuilles de cassis reconnus pour leurs propriétés veino-toniques et anti-inflammatoires.

Marche, mange et cours

Même si les méthodes mentionnées sont efficaces, elles n’agissent que sur les symptômes de l’insuffisance veineuse. C’est pourquoi il est important d’adapter son hygiène de vie afin de limiter ces derniers. Ainsi, il est important de se lever régulièrement de sa chaise lorsqu’on passe sa journée derrière l’ordinateur. De plus, une marche quotidienne de trente minutes facilite le bon fonctionnement des muscles et donc la remontée du sang vers le cœur. Le mieux ? Ajouter une activité cardio ou une séance de natation à son emploi du temps.

Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation sont tout autant essentielles. Les fruits frais, les aromates et les aliments riches en vitamine E, tels que les noix ou les amandes, améliorent considérablement la circulation sanguine.

Les bons gestes du quotidien

Cela ne suffit pas ? Il est temps de passer aux choses sérieuses et d’enfiler des bas de contention. Loin d’être réservé aux personnes âgées, ce dispositif médical compresse la jambe pour limiter la dilatation des veines et favoriser le retour veineux. Portés tous les jours, les bas de contention changent vraiment la donne.

L’autre geste du quotidien à adopter en urgence est le brossage lymphatique ou à sec. À l’aide d’une brosse douce en poil naturel, on réalise des mouvements circulaires sur le corps de bas en haut et toujours en direction du cœur. De cette façon on stimule le système lymphatique et la circulation sanguine. Une fois le brossage terminé, direction la douche avec un jet d’eau froide pour compléter la routine. Fini la sensation de lourdeur et bonjour la tonicité.

Photo © The lazy artist gallery

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi