4 astuces pour apaiser les seins douloureux

apaiser les seins douloureux

Tiraillements ou sensibilité extrême, les seins sont parfois douloureux. Très souvent liés au cycle menstruel et à l’influence des hormones, ces maux peuvent être désagréables au quotidien. Entre plantes médicinales et massages, quelles sont les astuces naturelles pour apaiser les seins douloureux ?

Une histoire de cycle

Appelées mastalgie ou mastodynie, les douleurs mammaires se caractérisent souvent par des crampes, des élancements ou une sensation de lourdeur. Ce phénomène se produit très souvent à des phases précises du cycle menstruel : le SPM et les règles. En effet, juste après l’ovulation, le taux de progestérone augmente en flèche et favorise la congestion des seins. Tandis qu’en phase pré-ovulatoire, c’est le niveau élevé d’oestrogènes qui élargit les canaux mammaires et provoque des douleurs.

Bien entendu, les seins douloureux accompagnent aussi la grossesse et la ménopause, deux périodes marquées par un fort bouleversement hormonal. Sans oublier la prise d’un contraceptif hormonal comme la pilule ou l’implant.

La mastalagie est aussi le signe d’un kyste, d’une douleur intercostale ou, dans de rare cas, d’un cancer du sein. C’est pourquoi il est important de palper souvent sa poitrine afin de détecter une éventuelle anomalie.

Les astuces pour apaiser les seins douloureux

Généralement sans gravité, la mastodynie est gênante car elle est cyclique. Chaque mois, les douleurs reviennent. Heureusement, il existe 4 astuces très simples pour apaiser les seins douloureux.

Une question de soutien-gorge

La première chose à faire en cas de douleurs mammaires est de jeter un oeil à son soutien-gorge. Parce que mal ajusté ou adapté, celui-ci irrite la peau, empêche la lymphe de circuler et favorise la congestion des seins. Or selon des études, il y a 70 à 80% de femmes qui ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge ! Pour savoir si c’est votre cas, rien de plus simple. Si vous avez des marques rouges dans le dos et/ou sur les épaules, si vos seins sortent régulièrement du bonnet ou si vous devez réajuster votre soutien-gorge au cours de la journée, c’est qu’il n’est pas fait pour vous. Bon à savoir : pour trouver sa taille, il est nécessaire de mesurer son tour de buste et sa taille de bonnet avec un ruban métreur.

Sinon rien de mieux pour apaiser les seins douloureux que de passer au no-bra ! En abandonnant le soutien-gorge on évite la congestion et surtout on travaille les muscles tenseurs de la poitrine. Vous n’êtes pas à l’aise ? Tentez plutôt le slow-bra, des brassières ou des soutien-gorge sans armatures plus confortables. À noter que pendant la nuit, il est important de rien porter du tout pour laisser la peau respirer.

Miser sur l’hygiène de vie

Deuxième astuce pour apaiser les seins douloureux : une alimentation variée. Et oui, les aliments que l’on ingère ont un impact sur la totalité de notre organisme. Ainsi, on ralentit sa consommation de sucres raffinés et de graisses saturés au profit des fibres. En cas de poitrine gonflée, on mise également sur les aliments anti-inflammatoires. Au menu chocolat noir, poissons gras, fruits rouges, légumes crucifères ou curcuma.

Sans oublier l’hydratation ! Pour éviter la rétention d’eau, et donc plus de gonflement, il est essentiel de boire 1L à 1,5L par jour. Par contre, vous pouvez laisser de côté la caféine (et la théine) qui resserre les tissus et favorise les douleurs mammaires et les symptômes du SPM.

Les vertus des plantes

Les plantes médicinales, notamment via les tisanes, sont aussi un bon moyen d’apaiser les seins douloureux. Parmi celles-ci, on retrouve le gattilier qui, avec son action oestrogènes-likes, diminuent les douleurs mammaires et menstruelles. L’achillée millefeuille qui est anti-inflammatoire. La mélisse, non seulement anti-inflammatoire mais aussi anti-stress. Ainsi que la sauge, qui réduit les inflammations, les bouffées de chaleurs et redonne de l’énergie au corps.

Côté compléments alimentaires, l’huile d’onagre est excellente car elle diminue la congestion de la poitrine. Notamment parce qu’elle est constituée d’acide gamma-linolénique capable d’agir sur les prostaglandines, responsables de la régulation hormonale. Le mieux étant de prendre une gélule par jour pendant toute la durée du SPM.

Se masser avec les huiles essentielles

Dernière astuce pour apaiser les seins douloureux : le massage. En effet, se masser la poitrine permet de détendre la tension mammaire, d’activer la circulation sanguine et lymphatique ainsi que de diminuer la congestion. Pour une action renforcée, on utilise une huile végétale boostée aux huiles essentielles.

L’huile de calendula, par exemple, anti-inflammatoire et réparatrice cutanée. À laquelle on mélange soit de l’huile essentielle de laurier noble, de palmarosa ou d’eucalyptus citronné. La première est antalgique, anti-inflammatoire et redonne confiance en soi. La deuxième favorise le drainage lymphatique et le regain d’énergie. Tandis que la dernière est anti-inflammatoire, antalgique et relaxante.

Photo ©Cottonbro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi