Pourquoi et comment utiliser un bâton de fumigation ?

baton de fumigation

En dehors de l’encens, d’autres pratiques de fumigation sont utilisées depuis les traditions anciennes pour se purifier et se débarrasser des énergies négatives. Parmi elles, le bâton de fumigation qui concentre des plantes séchées aux vertus purifiantes. Avec un intérêt de plus en plus présent pour le développement personnel et les pratiques spirituelles, le bâton de fumigation (ou smudge stick) est de plus en plus utilisé. Si vous vous posez encore des questions sur cet outil de fumigation, vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur le bâton de fumigation. 

Qu’est-ce que la fumigation ?

La fumigation est un rituel qui consiste à utiliser la fumée de certaines substances pour purifier un espace, éloigner les esprits négatifs et se débarrasser de certains micro-organismes présents dans notre corps. Pour produire cette fumée, il faut brûler une substance ayant des vertus purifiantes. Généralement, on utilise ce que l’on appelle le bâton de fumigation. Ce bâton est constitué de feuilles asséchées issues de certaines plantes. Vous pouvez par exemple constituer un bâton de fumigation avec le romarin, la sauge, le thym et l’eucalyptus.

La fumigation est une technique qui est utilisée depuis les traditions anciennes. Ainsi, les amérindiens de la côte sud-ouest des Etats-Unis l’utilisaient pour purifier l’atmosphère polluée par les mauvais esprits. De même, les Chamans sud-américains consumaient également les bâtons de palo santo pour communiquer avec les esprits et les divinités. Lorsqu’on remonte à l’antiquité, on retrouve également l’utilisation de genévrier pour désinfecter les rues et l’air pendant les périodes de pandémie.

De nos jours, la pratique de la fumigation est une tradition qui revient. De nombreuses personnes la pratiquent dans une démarche de développement personnel, pour se découvrir ou dans un cadre purement spirituel pour se connecter aux énergies et manifester leurs envies.

Comme dans les traditions anciennes, les adeptes l’emploient aussi pour purifier l’atmosphère. Cela leur permet de se recentrer et de se relaxer. La fumigation est aussi efficace pour purifier des objets et des biens nouvellement acquis. D’autres adeptes de la fumigation l’utilisent pour se débarrasser des énergies négatives emmagasinées au cours de la journée.   

Pourquoi pratiquer la fumigation ?

La pratique de la fumigation se démocratise et semble trouver un écho favorable auprès de plusieurs personnes. Chacun l’utilise selon ses envies, croyances et objectifs visés. C’est ainsi que certaines personnes la pratiquent pour purifier leur intérieur, d’autres pour améliorer leur sommeil, et certaines le font pour accompagner leur pratique de yoga et de méditation. 

Pratiquer la fumigation pour purifier son intérieur

Pour votre santé et votre bien-être, il est important voire indispensable de vivre dans un endroit où l’air ambiant est pur. Vous êtes sans ignorer que l’un des principaux facteurs qui influence la qualité de l’air que nous respirons, est la présence de microbes. 

Ainsi, pour s’en débarrasser, il est possible d’utiliser la fumigation pour purifier naturellement votre intérieur. Cette technique, très ancienne, comme nous l’avions mentionné plus haut, a déjà fait ses preuves en la matière. Selon les résultats d’une étude menée par un chercheur indien, il a été prouvé que la fumée dégagée par les plantes qui se consument, serait en mesure de débarrasser l’atmosphère des bactéries qui la contaminent.

Mais comment peut- on expliquer cela ? En fait, la présence de la fumée dans l’air permet d’emprisonner les ions positifs qui transportent avec eux la poussière. Une fois débarrassée des ions positifs grâce à la fumée produite, l’air ne contient plus que des ions négatifs qui sont meilleurs pour les voies respiratoires et le système immunitaire.

Pratiquer la fumigation pour améliorer le sommeil

Il faut noter que la fumigation est l’un des précurseurs de l’aromathérapie. Ainsi, procéder à cette pratique vous permettra de profiter des effets bénéfiques que ces plantes ont sur la santé comme cela se fait avec les huiles essentielles.

C’est ainsi que la fumée répandue dans l’air peut améliorer la qualité du sommeil en agissant de plusieurs façons.

Tout d’abord, en inhalant les ions négatifs présents dans la fumée, cela vous aide à vous détendre en libérant les tensions du corps et de l’esprit. Durant ces moment-là, votre corps va se relaxer pour vous permettre de retrouver rapidement le sommeil.

En plus, les ions négatifs libérés dans l’air seraient également à l’origine de la sécrétion de la sérotonine. Cette hormone stimule à son tour la sécrétion de la mélatonine, hormone du bien-être qui favorise l’endormissement et l’entrée dans les différentes phases du sommeil.

Pratiquer le yoga et la méditation

Le yoga et la méditation sont des pratiques qui permettent d’éloigner votre inconscient de nombreuses sources de stress. Elles vous permettent de vous concentrer sur les choses positives, d’y voir plus clair et de faire le point sur les différentes actions menées au quotidien.

Avant de pratiquer le yoga et la méditation, il est important de débarrasser l’espace dans lequel vous allez travailler de toute forme d’énergies négatives. Ainsi, vous pouvez procéder à la fumigation de l’espace pour le faire. Plusieurs outils peuvent vous aider à la méditation et le bâton de fumigation en fait parti. C’est le bâton de fumigation de sauge blanche qui est utilisé le plus souvent pour pratiquer les séances de méditation et de yoga.

Selon les prêtres romains et les Indiens d’Amérique, la fumigation du bâton de sauge repousse les mauvais esprits tout en guérissant le nôtre. Vous comprenez donc bien que procéder à la fumigation durant vos séances de yoga et de méditation vous sera très bénéfique. 

Tout comme l’encens, la fumée qui se dégage en brûlant de la sauge vous permettra de vous reconnecter à l’esprit sacré. C’est la raison pour laquelle elle est utilisée lors de certaines cérémonies religieuses.   

Nettoyer les objets  

Lorsque vous emménagez pour la première fois dans une maison ou un appartement, la fumigation peut vous être d’une grande utilité afin de purifier l’air des énergies qui s’y trouvait avant votre arrivée. De même dans votre espace de vie habituel, vous pouvez pratiquer la fumigation pour vous débarrasser des énergies négatives qui se sont accumulées dans l’espace. 

Dans le même ordre d’idées, lorsque vous venez d’acquérir un objet de déco ou un nouvel meuble, vous pouvez procéder à une fumigation avant de les installer. Ainsi, vous ne ramenez pas d’énergies négatives chez vous. Vous pouvez renouveler l’opération après un certain temps d’utilisation.

Comment faire brûler un bâton de fumigation ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la fumigation est une pratique simple et très apaisante. Avant de vous expliquer comment on peut brûler un bâton de fumigation, il est important de vous présenter tout ce qui est nécessaire pour votre séance de fumigation.

Pour procéder au rituel de fumigation, vous aurez besoin de votre bâton de fumigation. Il peut être fait de sauge, de thym, de palo santo, ou même d’un mélange de plantes. Comme accessoires, vous allez utiliser un récipient qui résiste à la chaleur. Cela permettra d’y déposer votre bâton de fumigation. Vous aurez également besoin d’une allumette ou un briquet pour allumer votre bâton. 

Si le but de votre rituel est de vous débarrasser des énergies négatives, vous devrez alors débuter votre séance de fumigation en émettant vos intentions. Dans vos intentions, vous devez énumérer tout ce que vous trouvez de négatif dans votre vie et que vous souhaitez voir disparaître. Les intentions peuvent se faire à l’oral ou par écrit.

Par la suite, il faut préparer l’espace dans lequel vous vous apprêtez à faire votre fumigation. Généralement, les endroits les plus calmes sont les plus adaptés. Il vous faudra ouvrir les fenêtres de manière à aérer l’air pendant votre séance.  

Vous pouvez maintenant allumer votre bâton de fumigation. Pour ce faire, vous allez placer le bâton dans le récipient choisi puis vous allez porter la flamme au bout du bâton.

Une fois que les flammes seront bien présentes, secouez votre bâton pour obtenir les braises. Ces derniers dégagent la fumée qui doit être utilisée pour vous purifier. Ainsi, vous allez l’orienter vers vous pour vous purifier. Cela vous permettra ainsi de vous débarrasser des énergies négatives. 

Si vous voulez par contre purifier et nettoyer votre maison ou la pièce dans laquelle vous vivez, il faut passer dans tous les endroits que vous souhaitez purifier. Insistez au niveau des portes et des fenêtres puisque ce sont des endroits par lesquels les énergies négatives entrent dans votre maison. En travaillant, gardez toujours vos allumettes avec vous. Cela vous permettra de rallumer rapidement le feu si votre bâton s’éteint. 

Quand faire une fumigation ?

Le choix de la fréquence de la cérémonie de fumigation n’obéit à aucune règle prédéfinie. Tout dépend des objectifs de tout un chacun. Toutefois, si vous êtes régulièrement en contact avec des gens et donc de nombreuses vibrations, énergies et émotions, il serait bien que vos rituels soient un peu plus fréquents.

Toutefois, même si vous n’êtes pas en contact avec de nombreuses personnes, vous pouvez le faire lorsque :

  • Vous en ressentez le besoin. Il faut noter que l’excès ne vous nuira jamais. Ainsi, dès que vous sentez du stress, de l’anxiété, de la tension ou un chamboulement dans votre vie, effectuer un rituel de purification vous fera du bien.
  • Vous traversez certains moments dans votre vie. Il faut noter qu’un rituel de purification serait également bien pour les moments de la vie tels que : la période de déménagement, après une dispute, une séparation, un deuil, après la rénovation d’une maison.
  • Vous ressentez que rien n’avance dans votre vie. Quand vous ressentez une baisse de moral, de la tristesse ou lorsque vous avez l’impression que les énergies négatives vous envahissent, accordez-vous ce moment de purification.

Et puis, même si vous ne faites pas face à tous ces problèmes, procédez tout de même à des rituels de fumigation quelques fois par an. Pour cela, vous n’avez pas besoin de définir un planning, il vous suffit de vous accorder aux saisons de l’année. Ainsi, vous pouvez prendre comme repère les équinoxes de printemps et d’automne ou les solstices d’été et d’hiver. En procédant ainsi, cela vous permettra d’assurer une régularité.

Quelle plante pour un bâton de fumigation ?

Les plantes utilisées pour constituer le bâton de fumigation disposent toutes de qualités purificatrices sur les particules et les micro-organismes présents dans l’atmosphère. Bien que cela soit différent d’une espèce à l’autre. De même, l’action sur la santé, le mental et sur le plan énergétique diffère selon le type de plante choisie.

Il convient de rappeler également que combiner deux plantes différentes pour constituer le bâton de fumigation permet d’obtenir beaucoup d’autres effets bénéfiques.

Parmi les plantes utilisées pour les bâtons de fumigation, les plus efficaces sont :

Le bois de cade

Le bois de cade est un arbuste méditerranéen qui a été longtemps utilisé en fumigation. Avec une fumée bactéricide, le bois de cade est très efficace pour assainir les hospices et éloigner les insectes. Sur le plan individuel, il vous aidera à contrôler votre anxiété et vos addictions. 

Le cèdre

Si vous êtes à la recherche du calme et de la sérénité, il faudra vous purifier avec le bâton de cèdre. En plus de ses vertus purificatrices, le cèdre attire les énergies positives et favorise l’entente et l’harmonie avec vos proches.

Le romarin

Le romarin est souvent constitué en petit fagot. Généralement, on le brûle de la même façon que la sauge. De plus, l’association de ces deux plantes est extrêmement efficace. Pour ce qui est de ses vertus, il est souvent utilisé pour amorcer une nouvelle ère. Ainsi, vous pouvez l’utiliser lorsque vous désirez changer d’habitudes, entamer une nouvelle carrière ou une nouvelle relation.

La sauge

La sauge est la plante la plus utilisée pour le bâton de fumigation. Elle était utilisée dans les traditions celtes et amérindiennes. Elle a été beaucoup sollicitée en Europe pendant la période de la grande pandémie. La fumée dense et agglutinante produite par la fumigation de la sauge aide à se débarrasser de tout ce qui traîne dans l’atmosphère.

Avec des effets similaires à ceux du palo santo (bois sacré), la sauge blanche offre de nombreux bienfaits sur le plan psychique. En effet, elle apporte une clarté mentale, une paix intérieure et permet de se concentrer facilement. En plus de cela, elle libère l’imagination et la créativité.

Il est important de rappeler qu’elle dispose également de propriétés purificatrices sur les personnes et dans les lieux d’habitation. Lorsque vous êtes dépressif, fatigué ou avez des vertiges, il est également recommandé de pratiquer les rituels de fumigation à la sauge. Grâce à ses vertus apaisantes sur le cerveau, elle vous soulagera de tous ces maux.

L’encens de benjoin

Grâce à ses effets purifiants et antiseptiques, l’encens de benjoin est très bénéfique pour les bronches. Outre ce fait, il calme le mental et favorise l’évolution personnelle. L’encens de benjoin peut également vous aider à vous débarrasser des odeurs qui se trouvent dans un espace. Pour l’utiliser, il est plus pratique de l’attacher autour d’une tige en bambou. 

Le yerba santa

Le yerba santa est une plante qu’on trouve le plus souvent en Amérique, particulièrement en Californie et au Mexique. Vous pouvez l’utiliser pour réaliser les rituels de fumigation lorsque vous voulez renforcer la confiance en soi, pour la croissance intérieure et quand vous avez le cœur brisé. La plante du yerba santa peut également être utilisée sous forme de tisane pour traiter les infections des voies respiratoires.

Le palo santo

Le palo santo qui signifie, le bois sacré en espagnol, est une plante utilisée en purification. Outre la bonne odeur que dégagent ses bâtons de bois lorsqu’ils sont consumés, le rituel de fumigation avec le palo santo vous aidera à réduire votre stress, l’anxiété et vous aidera à trouver un apaisement durable. Les effets volatiles du palo santo éloigne aussi les insectes. De plus, il purifie et nettoie les énergies négatives.

Le genévrier

Le genévrier est une plante qui produit des effets similaires à ceux de la sauge. Ainsi, il permet de purifier le corps et les lieux. Dans l’antiquité, il permettait d’éloigner les mauvais esprits et d’apporter le pardon. 

Pour obtenir des effets encore plus renforcés au cours de vos rituels de fumigation, vous pouvez la pratiquer en combinant plusieurs plantes parmi les plantes que nous avons énumérées ci-dessus.

Comment faire un bâton de fumigation ?

Il n’existe pas de recette universelle pour la fabrication du bâton de fumigation. En effet, si vous désirez rester fidèle à la tradition et concevoir votre bâton comme le faisaient les précurseurs de ce rituel, il faut utiliser la sauge officinale pour le fabriquer. Toutefois, vous pouvez faire votre choix en utilisant la plante qui vous convient le mieux et selon le but que vous visez.

Ainsi, vous pouvez opter pour l’une des plantes que nous avons énumérées ci-dessus ou pour une combinaison de plusieurs d’entre elles. Néanmoins, il serait mieux de donner la priorité aux plantes antibactériennes ou celles qui ont la résonance énergétique la plus élevée. Une majorité de personnes utilise la sauge comme base du stick puisque son odeur permet d’apprivoiser les énergies négatives.

Cependant, il faut noter que la sauge blanche est très rare à trouver en Europe. Parce qu’elle est importée des Etats-Unis. Cela n’est tout de même pas un problème parce qu’elle peut être facilement remplacée par la sauge officinale qui se cultive facilement et est disponible en Europe.

Si vous décidez de fabriquer votre bâton de fumigation en combinant plusieurs plantes, vous pouvez associer à la sauge officinale une autre plante de votre choix : thym, lavande, laurier, etc. Comme matériel de fabrication, vous aurez besoin d’une paire de ciseaux et du fil de cuisine.

Pour la fabrication, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  1. Procurez-vous d’abord des plantes, soit dans votre jardin ou chez un herboriste.
  2. Couper les plantes obtenues afin d’avoir la même taille.
  3. Confectionnez votre bâton de fumigation en superposant les plantes entre elles. Pour un souci d’esthétique et pour ne pas laisser les plantes tomber régulièrement, il serait mieux d’insérer les plantes les plus fines à l’intérieur et les plus grandes à l’extérieur. 
  4. Après avoir constitué votre fagot de plantes, faites un nœud avec votre fil de cuisine à la base du bâton qui sert de support au fagot. Ensuite, enroulez-le autour des plantes pour attacher votre bâton jusqu’à l’extrémité. Veillez à ce que votre bâton soit bien serré. 
  5. Comme nous l’avons mentionné plus haut, il est préférable de confectionner votre bâton de fumigation, avec les plantes qui sont encore fraîches. Après avoir terminé d’attacher votre fagot, il faudra le laisser sécher quelque temps. Pour cela, il faut accrocher votre bâton quelque part pour le laisser sécher pendant 2 semaines à un mois.

En suivant le même processus, vous pouvez confectionner autant de bâtons que vous le désirez. Ceci en fonction des plantes de votre choix.

Néanmoins, si vous ne disposez pas de temps ou si vous ne savez pas où vous pouvez, vous procurez des plantes pour fabriquer un bâton de fumigation, sachez qu’il est possible de s’en procurer dans les magasins de vente des produits naturels ou sur des sites spécialisés de vente en ligne.

En résumé

QU’EST-CE QUE LA FUMIGATION ?

La fumigation est un rituel ancien de purification qui se fait grâce à la fumée produite par la combustion de plantes séchées. Ces plantes peuvent être du romarin, de la sauge, du thym ou encore de la lavande. Elle accompagne les pratiques spirituelles et de développement personnel.

POURQUOI PRATIQUER LA FUMIGATION ?

La fumigation a de nombreux effets positifs sur votre corps, votre esprit et votre environnement. Elle peut être pratiquée pour purifier son intérieur ou des objets, pour améliorer le sommeil ou encore, pour accompagner les pratiques de yoga et méditation.

COMMENT FAIRE BRÛLER UN BÂTON DE FUMIGATION ?

Pour faire brûler un bâton de fumigation, vous aurez besoin d’allumettes, d’un récipient résistant à la chaleur et de votre bâton de fumigation. Enflammez le bout du bâton puis soufflez dessus pour éteindre la flamme et laissez-le se consumer doucement. Propagez la fumée dans tous les recoins que vous souhaitez purifier et gardez les fenêtres ouvertes pour aérer l’espace pendant ce temps.

QUAND FAIRE UNE FUMIGATION ?

Vous pouvez la pratiquer lorsque vous le souhaitez ou en ressentez le besoin et ce, autant de fois que vous le désirez. Toutefois, essayez de maintenir une régularité en faisant une fumigation à chaque changement de saison par exemple. Dans le cas où vous êtes souvent confronté aux énergie d’autres personnes, vous pouvez pratiquer plus régulièrement.

QUELLE PLANTE POUR UN BÂTON DE FUMIGATION ?

Les plantes utilisées pour constituer un bâton de fumigation sont des plantes aux propriétés purifiantes, qui ont un effet sur la santé, le mental et les vibrations énergétiques. Vous pouvez trouver des smudge sticks fait de bois de cade, de cèdre, de romarin, de genévrier etc. Elles sont aussi, parfois associées dans un même bâton.

COMMENT FAIRE UN BÂTON DE FUMIGATION ?

Pour faire un bâton de fumigation, vous aurez besoin de la ou les plantes souhaitées, d’une paire de ciseau et de fil de cuisine. Vous allez assembler vos plantes préalablement coupées à la même taille, sous forme de fagots. Vous enroulez ensuite le fil autour du bâton et l’accrochez pendant au moins 2 semaines pour laisser sécher les plantes. Vous pouvez aussi trouver des bâtons de fumigation déjà faits sur des sites et magasins spécialisés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi