Suis-je sous l’influence de l’ego ?

influence de l'ego

L’ego est une petite facette de nous-même créant des pensées limitantes. Suis-je en proie à mon ego ou suis-je le propre chef de mes décisions ? Petit retour sur la place de l’ego dans notre vie.

D’où vient l’Ego ?

On connaît ceux qui ont un ego surdimensionné, autrement dit qui ont le melon. Ou les égoïstes, qui ne pensent qu’à eux. Alors, on a très vite l’impression que l’ego ne concerne que les autres. Mais détrompez-vous car tout le monde possède un ego et vous jouez peut-être plus souvent son jeu qu’il n’y paraît.

L’ego c’est quoi ?

L’ego est une manière de penser qui se développe face aux éléments extérieurs comme l’environnement, l’entourage ou la société. C’est une petite facette de notre conscience qui se base sur des croyances et non la réalité. Cette facette va nous amener à certains comportements liés au contrôle, au manque et à la peur.

Il est difficile de concevoir la présence de l’ego car elle est impalpable et souvent inconsciente. Si on souhaitait l’illustrer, l’ego serait comme une ombre. D’ailleurs, c’est un peu notre part d’ombre. Lorsque l’on juge, contrôle ou culpabilise c’est notre ego, cette part d’ombre qui dicte notre conduite et parfois notre vie.

Les fondements de l’Ego

Pour exister, l’ego se base sur le manque et la peur. Ces pensées que nous manquons d’amour, d’argent, ou de reconnaissance viennent de l’ego. On exprime alors le besoin de se remplir, d’avoir davantage, de faire davantage. L’ego est très persuasif, facile à écouter. Voici quelques modes de pensées qu’il met en place:

1 – “Je suis ce que je possède ”: plus j’aurais des choses, plus je serais quelqu’un.

2 – “Je suis ce que je fais ”: plus je fais, plus j’ai de la valeur et plus je suis quelqu’un.

3 – “Je suis ce que les autres pensent de moi ”: ce sont les autres qui me définissent. Cela va entraîner une peur du regard des autres et la peur du jugement.

4 – “Je suis à part ”: l’impression très forte d’individualité, d’être différent, de ne pas se sentir concerné par ce qui nous entoure.

Se libérer de l’Ego

On ne lutte pas contre son égo car l’énergie mise contre quelque chose lui donne au contraire plus de poids et de force. Pour se libérer de l’ego, il faut en prendre conscience. 

Comprendre les motivations qui nous poussent à posséder, agir et réagir d’une certaine façon, est une première clé. La deuxième est de prendre du recul : se placer en tant que spectateur de la situation vécue pour l’analyser. Par exemple, vous pensez : “Machine a fait ci et ça, franchement c’est pas terrible moi j’aurais fait ...” Détachez-vous et observez ! Vous êtes dans le jugement, probablement dicté par votre ego.

Se reconnecter

Il n’y a que l’instant présent qui est réel. Tout le reste n’est qu’une projection. Penser que l’on n’y arrivera pas ou que l’on va rater sa vie est une projection. Ce sont des peurs et des pensées limitantes qui génèrent de la souffrance inutile car cette situation n’existe pas. En prenant le contrôle, l’ego nous sort du moment présent. En se détachant de lui, vous vous reconnectez à votre essence même. Vous retournez à un fonctionnement qui vous fait vibrer par des pensées de qualité et non des illusions. Nourrir des pensées et des émotions positives comme la gratitude, la bienveillance ou la confiance vous ancrera dans le moment présent, loin de l’ego.

Photo ©Cottonbro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi