Pratiquer la gratitude au quotidien

pratiquer la gratitude

” Sois poli.e, dit merci ! “, si on a tous entendu cette phrase dans notre enfance, on a parfois du mal à l’appliquer à l’âge adulte. Plus qu’une histoire de politesse, pratiquer la gratitude au quotidien c’est être reconnaissant.e envers les autres et la vie. En un sens, il s’agit d’adopter la positive attitude. Mais comment y parvenir ?

Dire merci à la vie

La gratitude se définit simplement par un sentiment affectueux ou une reconnaissance envers quelqu’un, généralement une personne généreuse. Mais l’on peut également éprouver la même chose lorsque la vie nous fait un cadeau aussi simple soit-il. Une famille aimante, un nouveau travail ou une journée ensoleillée. Finalement pratiquer la gratitude signifie non seulement se concentrer sur le positif mais aussi sur l’instant présent. Il s’agit de remercier le ciel, l’univers, le karma ou n’importe qui, pour ce qui nous rend heureux.se.

Pour certains adeptes du développement personnel cette pratique va plus loin car elle doit s’effectuer en pleine conscience. C’est-à-dire qu’elle fait suite à une réflexion, à une prise de recul sur le quotidien et à un choix : celui de ne pas retenir le négatif. Par ailleurs, le fait d’exprimer sa gratitude par des mots, par écrit ou à haute voix, procure un sentiment de bien-être supplémentaire.

Le pouvoir de la gratitude

Pourquoi faut-il croire au pouvoir de la gratitude ? Tout d’abord parce que dans une société où l’on a tendance à tout voir en noir, il est bon de se rappeler qu’il y a toujours de l’espoir. Bien sûr, pratiquer la gratitude n’efface pas la douleur ou les problèmes. Néanmoins cela permet de voir la vie sous un autre angle et d’avancer. Avant d’envisager les risques, on visualise les chances. On apprécie chaque petite réussite au lieu de souligner les échecs. Et surtout on trouve des moments de bonheur simple dans la routine.

De plus, cette pratique favorise une meilleure estime de soi car elle offre une vision claire de nos capacités et de nos succès. Grâce à elle, il est plus facile de se féliciter au quotidien. Sans compter qu’elle réduit le stress et la frustration puisqu’elle chasse les idées noires stériles. En un sens, pratiquer la gratitude est une façon de lâcher-prise.

Pour finir, dire merci à soi et aux autres favorise une meilleure communication des sentiments. On ouvre son cœur et on laisse la place pour de belles relations.

Travaux pratiques

Plus facile à dire qu’à faire, cette pratique demande du temps et de l’entraînement. Néanmoins, vous pouvez mettre en place quatre habitudes pour y parvenir.

  • Dire merci : cela peut paraitre bête mais parfois on oublie ou on du mal à exprimer oralement sa gratitude. Prenez l’habitude de remercier les gens qui vous entourent ou qui ont un geste amical envers vous. Vous passez un bon moment au restaurant avec votre partenaire ? Dites-le lui ! La soirée n’en sera que plus belle.
  • Commencer par l’écrit : si vous êtes timide ou ne savez pas comment exprimer votre reconnaissance, notez vos sentiments sur un papier ou dans un carnet. Vous pouvez également écrire une lettre à votre entourage ou à vous-même. Inutile de l’envoyer car le simple fait d’avoir verbalisé vos sentiments suffit amplement.
  • Pratiquer la visualisation positive : plongez dans un état méditatif et concentrez vous sur les personnes qui vous sont chères ou un événement heureux. Essayez de les visualiser très précisément et gardez en mémoire vos sensations.

Tenir un journal de gratitude : un peu à la manière d’un journal intime sauf qu’ici vous ne devez noter que les aspects positifs de votre journée. Que ce soit une rencontre agréable ou tout simplement une pause thé devant votre série préférée. L’idée est d’écrire quelque chose tous les jours. Si vous le souhaitez, vous pouvez également ajouter un objectif ou une attente que vous aimeriez concrétiser le lendemain.

Photo © Alleksana

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi