Le blessing way : célébrer la maternité autrement

Organiser un blessing way

Issu de la tradition amérindienne, le blessing way consiste à célébrer la future maman. Très différente de la baby shower, cette cérémonie est tournée davantage vers la spiritualité et le bien-être de la mère. C’est un moment particulier de détente, de soutien inconditionnel et de transmission. Mais comment organiser un blessing way ?

Honorer la future mère

Le blessing way, aussi appelé ” chemin de la bénédiction “, est une cérémonie spirituelle dont le but est d’honorer la future mère. Autrefois les indiens Navajo l’organisaient pour bénir les personnes sur le point de vivre un changement. Un départ pour la guerre, un mariage ou encore le passage à l’âge adulte. C’était un rite de passage.

Aujourd’hui le blessing way s’est modernisé et se concentre sur les femmes enceintes lors de leur septième ou huitième mois de grossesse. La rencontre avec le bébé approche et il est temps d’accompagner la future maman vers cette nouvelle partie de sa vie. Contrairement à la baby shower où les invité.e.s offrent des cadeaux de naissance, cette cérémonie s’articule autour de différents rituels et marques d’affection. En effet, il s’agit avant tout de transmettre à la future mère, l’énergie, le courage et l’amour nécessaires pour donner la vie.

Le blessing way est un moment intime à partager avec la famille ou les ami.e.s très proches. C’est l’occasion de montrer à la future maman à quel point elle est importante et aimée. Il peut être organisé par sa doula, sa sage-femme, une soeur ou une amie.

Organiser un blessing waY

Jeux des petits pots ou pronostics sur les prénoms, les activités de la baby shower sont largement connues. En revanche, les rituels du blessing way peuvent paraître plutôt obscurs. Pour y voir un peu plus clair, voici quelques indications pour en organiser un.

L’ambiance

La sérénité doit clairement être le maître-mot de la cérémonie. La future maman doit pouvoir se détendre et lâcher-prise sur la préparation de la naissance. Musique douce, encens, bougies…Pourquoi pas quelques pierres ou des bols chantants ? Comme les amérindiens avaient un lien précieux avec la nature, le lieu peut-être décoré par des fleurs, des plantes. S’il fait beau et que la température le permet, le blessing way peut se dérouler à l’extérieur, sur la plage ou à l’orée d’une forêt.

En intérieur, la cérémonie peut se dérouler chez la future mère. Notamment pour qu’elle puisse profiter jusqu’à la naissance de l’énergie des rituels. Néanmoins attention à ce que cela n’implique aucune charge mentale pour elle. Dans ce cas, les invité.e.s doivent s’occuper du ménage, du rangement, de la collation…Le but est de prendre soin de la future maman.

Les invités

Généralement les invité.e.s du blessing way sont des personnes extrêmement proches. Plutôt des femmes pour que la sororité, la parole et la transmission du savoir féminin s’expriment. Mais il est possible d’y convier des hommes et des enfants, soit pendant la cérémonie, soit plus tard à l’occasion d’un goûter ou d’un repas. Pour le nombre de convives tout dépend de la future mère. Elle doit se sentir en confiance pour vivre sereinement cet évènement.

Les activités

Il existe plusieurs rituels de blessing way et généralement le temps est trop court pour tous les faire. Ainsi le mieux est d’en sélectionner trois ou quatre en fonction des goûts et des besoins de la future maman. En voici une liste non exhaustive :

  • Confection d’un collier : chaque invitée ramène une perle ou un objet précieux pour elle et/ou qui lui fait penser à la future mère. Ces éléments sont assemblés pour former un pendentif ou un sautoir que cette dernière pourra porter le jour de l’accouchement.
  • Atelier couronne de fleurs : chaque personne ramène des fleurs pour confectionner une couronne que la future maman pourra porter tout au long de la cérémonie.
  • Mettre le ventre à l’honneur : par le biais d’une activité de body painting ou de moulage de ventre.
  • Massages et soins : les invités offrent un massage à la future mère ou le réalisent elles-même. L’occasion peut-être de lui faire découvrir la réflexologie plantaire ou le massage ayurvédique.
  • Lectures de prières, de poèmes ou chants.
  • Danse, yoga ou méditation.
  • Cercle de femmes : les invitées et la future maman parlent de leurs ressentis, vécus et savoirs sans jugement.

Aucun rituel n’est mieux qu’un autre. Ce qui compte c’est de prendre le temps, de partager un moment intime fort en émotion. Le blessing way offre la possibilité d’écouter son corps, de se reconnecter à ses sens. Mais aussi d’établir une connexion profonde avec les personnes qui comptent le plus pour la future mère.

Pourquoi choisir le blessing way ?

Si la baby shower se concentre sur le bébé, le blessing way, lui, est centré sur la future maman. Et c’est cela qui fait toute la différence. La grossesse est une étape très particulière dans la vie d’une femme. Elle peut être magique comme éprouvante. Il peut y avoir des hauts et des bas. Sans parler de l’accouchement et du post-partum. Alors cette cérémonie est l’occasion pour la future mère de se sentir aimée et épaulée sans jugement.

C’est une pause dans son quotidien de femme enceinte où tout va très vite. Entre les échos, les rendez-vous à la maternité ou la préparation de la valise. C’est un moment pour prendre conscience de l’approche de la naissance, profiter de l’instant présent et créer des souvenirs.

Sans oublier que le blessing way est aussi un temps pour se détendre, se relaxer et prendre soin de soi sans culpabiliser ou penser à autre chose.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi