Mauvaises habitudes : il est temps de s’en libérer !

se libérer des mauvaises habitudes

Tout le monde a ses petites manies et ses petits défauts. Personne n’est parfait et c’est tout à fait normal. Mais que faire lorsque nos mauvaises habitudes impactent négativement notre quotidien et notre entourage ? Une seule solution : s’en débarrasser !

Une manie qui prête à confusion

Chaque individu possède une manière de penser et d’agir qui lui est propre. Quand ces modèles de pensées et de comportements sont profondément ancrés dans le quotidien, on parle alors d’habitudes. Mais comment différencier une bonne d’une mauvaise habitude ? Tout simplement en observant son impact sur notre vie et celle d’autrui. Une bonne habitude est bénéfique tandis qu’une mauvaise habitude est néfaste ou nulle. Être toujours en retard est un bon exemple. En effet, ne pas arriver à l’heure à un rendez-vous professionnel peut vous coûter un nouveau client ou un poste. De plus, c’est un manque de respect pour l’autre personne.

Si une mauvaise habitude se traduit bien par un modèle de comportement négatif, il faut néanmoins faire attention à ne pas tout confondre. Elle se différencie d’une peur irréelle qui nous paralyse et nous empêche d’avancer. La peur du rejet ou de l’échec ne sont pas des mauvaises habitudes. Ensuite, elle se distingue d’une addiction ou d’une dépendance à une substance nocive. La procrastination est une mauvaise habitude alors que l’alcoolisme est une addiction. Enfin, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ne sont pas non plus des mauvaises habitudes. Il s’agit de comportements obsessionnels résultant d’une maladie psychique chronique et ne doivent pas être traités à la légère.

C’est grave docteur ?

Contrairement aux TOCs, les mauvaises habitudes ne sont pas néfastes pour la santé physique et mentale. Du moins, pas au début. En effet, le terme “manie” est souvent précédé du mot “petit“, comme pour minimiser son impact. Cependant, les mauvaises habitudes peuvent avoir de vraies répercussions à long terme. Consulter son smartphone juste avant d’aller dormir et le laisser allumer toute la nuit est mauvais pour votre sommeil par exemple. La lumière bleue réduit la facilité d’endormissement et les éventuels messages reçus fragmentent votre nuit. Résultat : une insomnie chronique et une fatigue perpétuelle.

La procrastination est également un bon exemple. Sur le moment, cela paraît anodin et sans conséquences. Mais à force de tout reporter au lendemain, on finit par travailler uniquement dans l’urgence et dans l’angoisse de ne pas finir à temps. Avec à la clé, stress et mauvaise estime de soi. Sans parler de la déception et du manque de confiance de ses pairs. Finalement si une mauvaise habitude nous fait du tort ainsi qu’à notre entourage, pourquoi ne pas s’en débarrasser ?

Libérée, délivrée

Tout comme les bonnes résolutions, c’est plus facile à dire qu’à faire. Se libérer des mauvaises habitudes demande du temps et de la discipline. C’est pourquoi, il est important de procéder étape par étape.

Première étape : l’identification. Sur une feuille ou dans un carnet, notez toutes vos petites manies et habitudes, bonnes ou mauvaises. Ensuite, classez-les : d’un côté, celles qui vous semblent négatives et de l’autre, celles qui vous paraissent positives. Enfin choisissez la mauvaise habitude dont vous souhaitez absolument vous débarrasser.

Deuxième étape : la justification. Réfléchissez à la raison pour laquelle vous avez choisi cette habitude plutôt qu’une autre. Quelle est la motivation ou l’objectif qui se cache derrière ce choix. Essayez de compléter la phrase suivante : ” J’arrête…parce que je veux…“.

Troisième étape : le remplacement. L’idée ici étant de remplacer cette mauvaise habitude par une bonne. Vous pouvez bien sûr effectuer cette transformation progressivement. Avant d’aller dormir, par exemple, consultez votre téléphone puis lisez dix minutes. Au fur et à mesure, la lecture remplacera totalement le scrolling compulsif.

Quatrième étape : la récompense. Toute progression mérite récompense. En effet, vos efforts méritent d’être remarqués et félicités. Soyez bienveillantes envers vous-même car transformer son quotidien, ce n’est pas une mince affaire.

Photo ©Cottonbro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi