Florithérapie : se faire du bien avec les fleurs de Bach

florithérapie

En bouquet ou dans un jardin, les fleurs agissent sur notre moral. Mais si elles parfument notre intérieur et notre corps, elles régulent aussi nos émotions. Car selon la florithérapie, les essences et les élixirs floraux sont sources de bien-être. Alors quel est le principe des fleurs de Bach ?

Fleurs et états émotionnels

La florithérapie est une méthode de soin alternative qui repose sur l’utilisation d’élixirs floraux. Son principe est simple : les fleurs possèdent une énergie vibratoire capable d’influencer et d’harmoniser les émotions humaines. C’est-à-dire qu’absorbée, une essence de fleur pourrait apaiser un sentiment négatif ou trop présent. Ou à l’inverse développer une émotion positive ou presque absente. Un peu comme une pierre de soin qui débloque un chakra.

Née dans les années 30, cette thérapie a été mise au point par Edward Bach, un médecin homéopathe et bactériologiste. En effet, après plusieurs expériences il a répertorié et mis en correspondance trente-huit fleurs et états émotionnels. Les fameuses “Fleurs de Bach” que l’on connaît aujourd’hui. Ces élixirs floraux sont répartis en sept groupes, chacun en lien avec un conflit intérieur majeur. Autrement dit la peur, l’incertitude, la solitude, le manque d’intérêt pour le présent, l’hypersensibilité, le désespoir et l’altruisme poussé à l’extrême.

Pour capturer au mieux l’énergie vibratoire des plantes, deux méthodes de préparation sont possibles. Les fleurs sont mélangées à de l’eau de source puis exposées au soleil pendant plusieurs heures. En revanche, les parties les plus “dures” (tiges, feuilles) sont plongées dans de l’eau de source et portée à ébullition. Dans les deux cas, on filtre la préparation et on y ajoute de l’alcool à 40°C pour obtenir l’élixir floral. Afin de profiter de leurs bienfaits, rien de plus simple : quelques gouttes sur la langue ou dans un verre d’eau et le tour est joué !

Des remèdes aux maux du quotidien

Plus qu’une simple préparation à base de plantes, les fleurs de Bach sont pensées et élaborées comme de vraies remèdes. Effectivement, elles régulent les émotions en agissant sur les organes. Pas bête lorsqu’on sait que le cerveau et le reste du corps interagissent en permanence. En cas de stress, par exemple, l’essence de fleur va apaiser le rythme cardiaque. Résultat, le coeur envoie un message au cerveau pour lui dire que le danger est passé. Finalement, l’élixir floral évite l’escalade émotionnelle et l’effondrement.

Ainsi la florithérapie offre une solution à plusieurs maux du quotidien. Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques émotions et fleurs de Bach correspondantes.

  • Tristesse : la moutarde des champs (no 21) apporte la paix intérieure tandis que l’ornithogale en ombelle (no29) aide à se libérer du chagrin et à avancer.
  • Colère : le houx (no15) développe la tolérance et la compréhension. De son côté, l’impatiens (no18) favorise patience et détente.
  • Estime de soi : le plumbago (no5) donne confiance en son intuition, l’aigremoine (no1), quant à lui, permet d’accepter ses défauts et ses qualités.
  • Concentration : l’orme (no 11) améliore l’efficacité et la productivité tandis que l’olivier (no23) apporte vitalité et énergie.
Effet placebo ?

Comme toutes les méthodes naturelles, la florithérapie ne remplace pas un traitement médical. Il n’est pas question de soigner une dépression avec des fleurs de Bach et sans anti-dépresseur. De même, si l’on a du mal à gérer nos émotions, ces élixirs ne peuvent se substituer à un suivi psychologique. Néanmoins, ces remèdes adoucissent le quotidien et peuvent accompagner une période difficile ou la prise de médicaments. Si les huiles essentielles le peuvent alors pourquoi pas les élixirs floraux ?

Parce que les fleurs de Bach se rapprochent de l’homéopathie et de la lithothérapie, les personnes sceptiques diront qu’elles ont uniquement un effet placebo. Vrai ou pas, finalement peu importe quand on sait que l’esprit a un certain pouvoir sur le corps.

Photo © Regina Pivetta

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi