Associer les pierres de soin : mode d’emploi

associer les pierres de soin

En bijoux, sur la commode ou dans la poche, les passionné.es de lithothérapie aiment mélanger les cristaux. C’est vrai que lorsqu’on s’intéresse à cette méthode de soin holistique, on a vite envie d’acquérir plusieurs minéraux. Mais faut-il respecter certaines règles pour associer correctement les pierres de soin ?

Les bases de la lithothérapie

La lithothérapie est une méthode de soin naturelle et holistique fondée sur l’utilisation des minéraux. Effectivement, chaque pierre possède une énergie vibratoire capable d’entrer en interaction avec le corps et l’esprit humain. Notamment avec les centres énergétiques tels que les chakras. Les cristaux peuvent donc apaiser les maux spirituels, psychologiques et physiques. Tout dépend bien sûr de leurs propriétés et applications.

Leurs vertus dépendent non seulement de leur groupe d’appartenance, quartz ou feldspaths par exemple mais aussi de leur forme et couleur. Ainsi les pierres roulées se glissent dans la poche, les cristaux bruts se posent dans une pièce et ceux en carré consolident l’énergie. Du côté des couleurs, le rose est plus tourné vers la tendresse, le jaune, la richesse et le bleu, la communication.

Des effets décuplés

Si faire le choix d’une pierre semble déjà compliqué, pourquoi s’embêter à associer les pierres de soin ? Parce que comme avec les plantes ou les huiles essentielles, les cristaux peuvent fonctionner en synergie. Soit en raison de vertus identiques. Comme l’améthyste et le quartz rose qui favorisent tous les deux la paix intérieure et la confiance en soi. Soit parce qu’ils ont des bienfaits complémentaires. C’est le cas par exemple pour la howlite qui contribue à l’éveil spirituel et l’améthyste qui facilite la méditation.

Sans oublier que certaines pierres amplifient le pouvoir des autres comme le cristal de roche. Ainsi, il peut être intéressant de l’associer pour obtenir une combinaison très puissante et efficace.

Règles d’associations

Lorsqu’on débute la pratique de la lithothérapie, associer les pierres de soin n’est pas forcément intuitif. C’est pourquoi, il vaut mieux respecter certaines règles de base pour éviter de se tromper.

Règle 1 : la couleur. Comme chacune dispose d’une énergie vibratoire particulière, on commence par les associer ensemble. Les cristaux roses d’un côté et les bleus de l’autre. Avec plus d’expérience, on peut mélanger des couleurs différentes si les nuances sont similaires ou harmonieuses. Les pierres rouges avec les marrons ou les bleues avec les translucides par exemple.

Règle 2 : les chakras. Le meilleur moyen de ne pas faire d’erreur est d’associer les pierres de soin en fonction de leurs chakras respectifs. D’ailleurs, une ou deux couleurs représentent souvent ces centres énergétiques.

Règle 3 : les particularités énergétiques. Si certains cristaux fonctionnent en synergie, d’autres peuvent annuler mutuellement leurs effets. Avant de les associer, il faut prêter attention à leur manière d’exploiter ou de diffuser les énergies. Ainsi, on évite d’inclure des minéraux qui aspirent l’énergie, on utilise avec précaution les pierres de protection qui agissent comme des boucliers et on se questionne avant d’utiliser celles qui amplifient les pouvoirs.

Bon à savoir : ces règles sont avant tout des conseils. Cela ne doit ni vous faire peur ni vous bloquer. Une mauvaise combinaison n’aura pas de conséquences dramatiques. De plus, il est important de vous laisser guider par votre intuition. Si une association de cristaux vous attire, foncez !

Quelques exemples

  • Citrine, cornaline et jaspe rouge. Les nuances de jaune, rouge, orangé sont synonymes de vitalité et de richesse. Les trois pierres favorisent la joie de vivre et sont liées au chakra du plexus solaire.
  • Angélite, aigue-marine et amazonite. Toutes bleues, elles facilitent la communication et l’expression de soi. Rien d’étonnant parce qu’elles agissent sur le chakra de la gorge.
  • Fluorite multicolore, améthyste et cristal de roche. Violet et translucide symbolisent le calme et la pureté. Les trois cristaux développent l’intuition et sont liés au chakra couronne.

Les pierres solitaires

Si dans la majorité des cas, il est possible d’associer les pierres de soin entre elles. Certaines ne fonctionnent qu’en solitaire. C’est le cas pour la malachite, l’émeraude et la shungite car elles aspirent les énergies des autres cristaux. Ou pour l’obsidienne qui annule leurs effets. De son côté le shiva lingam est trop puissant pour se mélanger. Tandis que le péridot empêche l’énergie vibratoire des autres minéraux, quartz rose mis à part, de s’exprimer.

Photo © Kevin Malik

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi